Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bruyere

Allergies

Image Bruyère -Calluna Vulgaris

L’antigène est la substance ou produit introduit dans l’organisme qui lors de sa première absorption va déclencher en lui la production d’une autre substance appelée anticorps. Donc antigène – anticorps = choc anaphylactique (l’anaphylaxie, c’est l’état d’un individu qui a souffert par l’introduction d’une substance dans son organisme qui devient susceptible de réagir violemment à l’introduction d’une nouvelle dose, même minime, de cette substance). Traitement : la cortisone et ses dérivés…… sont largement utilisés car ils sont extrêmement efficaces mais malheureusement n’ont qu’une action momentanée. Ils empêchent les réactions antigènes (anticorps qui se produisent dans les tissus), mais l’organisme reste sensible à l’allergène nocif et impose donc de toujours rester sous surveillance médicale.

photo_plante_gaillet_jaune

L’apport de cortisone atrophie la glande qui la produit ce qui fait sans cesse augmenter la dose pour assurer les résultats escomptés (voir chapitre cortisone)

Image Gaillet Jaune en train de sécher

Les pollens de graminée( fléole des prés, flouve, etc. ...), les pollens d’arbres ( peuplier, chêne, bouleau, etc.) qui apparaissent au moment de la floraison, les moisissures (alternario, hormodendron) , les farines de céréales, les poudres végétales diverses ( d’iris, de lycopode, d’ipéca..), parfois les plumes ou poils d’animaux (poule, oie, canard, chien ,etc.), et souvent les « poussières » dans les maisons (acariens) sont les allergènes qui pénètrent par voie respiratoire.
Les substances d’origine animale dont les œufs……, le lait, la viande, le poisson, crustacés, fruits de mer, etc.…, mais aussi les aliments végétaux : farines, féculents, légumes, fruits (fraises), pain, chocolat, les médicaments (aspirine, quinine, antipyrine, sulfamides, etc.) sont les allergènes qui pénètrent par voie digestive.
Les produits de ménage (lessives, poudres à récurer, javel, etc.), les produits de beauté (vernis à ongles, rouge à lèvres, crayon pour les yeux, teintures de cheveux…) les fourrures, les tissus, certains métaux (nickel, chrome..), les matières plastique, le caoutchouc sont les allergènes qui pénètrent par contact cutané. Il est à noter également les piqûres d’insectes, les parasites internes (vers intestinaux), les infections, le froid, le soleil, la chaleur, ainsi que les pollutions atmosphériques……. Exemple : un eczéma semble être provoqué par des gants de caoutchouc, on pense à incriminer le caoutchouc, alors que c’est le colorant qui est en jeu , porter des gants non teintés et l’eczéma disparaît.

photo_plantain

Voir aussi

Propriétés du plantain

asthme

eczéma

migraines

rhinites

rhume des foins

urticaire

Les maladies inconscientes




Aromathérapie

photo_aigremoine

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Pethan

Agrimonia Eupatoria - Aigremoine Eupatoire

En massage : 2 gouttes de thym (thymus vulgaris linalol) anti-infectieux + 2 gouttes de lavande officinale (lavandula officinalis) rééquilibrante - antiseptique + 2 gouttes de niaouli (melaleuca quinquenervia) anti –mycobactérienne, mélangées à un quart de verre d’huile d’amande douce ; masser le haut du thorax et le haut du dos, 3 à 4 fois par jour

Faire diffuser dans la pièce principale de l’eucalyptus globuleux (eucalyptus globulus) anticatarrhal (qui agit contre les inflammations des muqueuses avec sécrétion importante)  ou en appliquer 2 gouttes sur un mouchoir et inhaler fréquemment.

Important Voir Cortisone.




Phytothérapie

Image Ortie -Urtica Dioica- contient aussi de la silice

photo_plante_baies_de_genevrier

Application locale:

- Chou :apaisant, anti-inflammatoire, appliquer feuilles ou jus (si possible) sur les apparitions cutanées.
- Eau vinaigrée à appliquer localement.
Infusions : à raison de 20 gr de plantes séchées par litre d’eau (3 petites tasses / jour) soit de :
- Bourgeons de cassis : extrait de bourgeons de cassis : - cortisone mimétique, fait baisser le taux d’adrénaline, d’histamine et de monocytes reliés aux états allergiques ou inflammatoires aigus.
- Prêle : en décoction- contient minéraux dont potassium- magnésium- etc.….voir # prêle
- Achillée millefeuilles : antiallergiques- l’achillée tonifie le foie
- Bruyère : anti-inflammatoire
- Gaillet jaune : bon pour toutes les maladies de la peau
- Feuilles de noyer : agit contre l’eczéma la bardane – camomille – plantain- aunée et bouleau sont aussi efficaces.
L’ortie contient du silice, des sels minéraux, etc., et nous permet de profiter pleinement de ses bienfaits utiles dans les traitements contre les allergies, : à consommer en soupe, en poudre ou autres. Voir à Ortie

Phytopsychothérapie :

photo_plante_baies_de_genevrier

On est allergique à tout nouveau produit rencontré, qu’il soit naturel ou artificiel. Par sa nouveauté, l’organisme doit l’assimiler. Le système immunitaire fait partie des éléments qui sont là pour ça Pour ex : tout nouveau aliment doit être mastiqué, le foie est averti par les papilles, qu’une substance inconnue est présente, il tente, par comparaison au produits qu’il connaît déjà, de créer les acides nécessaires à digérer le nouveau venu (fonction naturelle). Si il y a rejet (dans ce cas vomissement), c’est que l’organisme n’accepte pas ce nouveau produit qu’il ne sent pas compatible avec tous ceux qu’il a l’habitude de gérer. C’est l’avertissement ! Cet examen terminé, dans le future, tout produit similaire présenté, sera certainement refusé avant même d’être embouché, repéré par sa forme, son odeur, etc.…. ! Ce qui est surprenant c’est que ce même aliment peut être considéré comme succulent dans la majorité des cas. Ce rejet fait souvent partie d’ un ensemble d’informations, stockées dans la mémoire inconsciente qui se manifeste face à un contexte similaire.( dans ce cas, dans d’autres conditions, d’autres lieux, le foie aurait fait certainement plus d’efforts).

Image Noix - Juglans Regia

Lorsque anticorps de l’organisme et antigène extérieur se rejoignent, il se libère une hormone spéciale appelée l’histamine .C’est cette hormone qui est responsable des « maladies » (manifestations) allergiques. L’histamine produit en effet une dilatation des petits vaisseaux capillaires, une constriction des bronches, un spasme des muscles lisses, des oedèmes, une hypersécrétion des glandes muqueuses.

Si cette hormone existe, c’est qu’elle a une véritable fonction, rien n’est inutile. Elle a, par ses manifestations, un sens préventif et surtout alarmant On a découvert récemment (alors qu’on croyait aux bienfaits de l’hygiène stricte) qu’un enfant exposé, avant ses deux ans, aux microbes et aux particules nombreux et variés, rencontrés dans les exploitations agricoles, est rarement sujet aux allergies et que, pour renforcer ses défenses immunitaires, rien n’est meilleur que de le laisser s’amuser dans la terre (non polluée bien sûr)



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.