Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bouillon_blanc

Asthme

Asthme : C’est très souvent la nuit en plein sommeil que survient la crise : un serrement intense crispe la poitrine, réveillant le malade en sursaut, il se sent écrasé, étouffé. Ce n’est pas l’air qui fait défaut, mais la respiration qui se trouble. L’inspiration est forte, rapide, l’expiration, elle, est en panne, devenant difficile, tout se passant comme si une puissance tyrannique empêchait qu’elle accomplisse son jeu : chasser l’air qui encombre les poumons.

Image Verbascum Thapsus - Bouillon Blanc

Voir bouillon blanc

«  Qu’on m’aide à respirer, à débloquer mon thorax ! Semble implorer l’asthmatique ». Les efforts pour retrouver un rythme normal expliquent le caractère bruyant de cette respiration (sifflements, ronflements). Le visage du malade traduit parfaitement le drame de la respiration : il est angoissé au point de donner l’impression d’un asphyxié : ses traits sont tirés, des sueurs l’inondent, la pâleur est saisissante. Certains asthmes sont d’un diagnostic difficile : il est délicat de savoir si la crise est véritablement asthmatique ou « nerveuse » (associée à des crises d’angoisse nocturnes…) L’asthme alterne avec des poussées de bronchite ou d’emphysème (alors la température s’élève, les crachats jaunâtres ou verdâtres sont importants). Les manifestations allergiques : coryza spasmodique, rhume ou rhume des foins, conjonctivite, eczéma, urticaire, peuvent alterner ou précéder des crises d’asthme. Les facteurs émotionnels : un bon nombre de personnes souffrant de crises d’asthme sont des émotifs, des « anxieux, des « phobiques », non par suite de leurs crises, mais bien avant leur 1ère crise.

photo_tussilage

Le traitement médical de l’asthme : inhalation d’oxygène (pour lutter contre les difficultés respiratoires). Changements d’air- gymnastique respiratoire Le malade doit savoir qu’il ne peut pas étouffer, qu’il y a changement de rythme respiratoire, mais non menace d’asphyxie. Le malade aura moins rencontré de déceptions et de découragement à moins tenter les innombrables médications et méthodes qui prétendent que guérir les crises c’est guérir l’asthme.

Image Tussilago Farfara - Tussilage - Pas - d'âne


Aromathérapie


En massage : 5 gouttes de niaouli ( Melaleuca quinquenervia), anti-infectieux, anti-bactérien, antiviral, mélangée à 1 cuillerée à café d’huile d’amande douce , en massage du haut du dos .

Attention : Niaouli : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse. Pour les peaux sensibles : mélanger à de l’huile végétale

photo_plante_pin_sylvestre

ou : 2 gouttes de pin sylvestre ( pinus sylvestris) – antiseptique puissant des voies respiratoires, + 1 goutte d’eucalyptus globulus( antivirale) mélangée à 1 cuillerée à café d’huile d’amande douce , en massage du haut du dos et sur le thorax .
ou :5 gouttes de lavande officinale ( Lavandula officinalis) mélangée à 1 cuillerée à café d’huile d’amande douce en massage sur le plexus solaire.

Voie orale : 2 gouttes de pin sylvestre (pinus sylvestris) dans 1 cuillerée à café de miel 2 x par jour pendant 5jours à renouveler.

Attention : pin sylvestre hypertensif: déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Lee Carson

Image Pinus Sylvestris - Pin Sylvestre

Phytothérapie

photo_plante_anis

Asthme des bronches : aigremoine 10 gr + racine d’angélique 25 gr + marjolaine fenouil 20 gr + semence d’anis 20 gr + feuilles de tussilage 15 gr + bouillon blanc 15 gr :une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau : faire bouillir 5 minutes et laisser infuser 5 minutes : boire ½ tasse 3 fois dans la journée ou bien, pour une amélioration plus rapide, en prendre un gorgée toutes les heures.

Image Pimpinella Anisum - Anis




Phytopsychothérapie

photo_plante_aigremoine

L’asthme peut être un cri retenu, une suffocation dans une situation à « couper le souffle », une stupéfaction. La respiration ne fonctionne plus que dans un sens (l’inspiration) pour apporter très vite la quantité d’oxygène nécessaire dans le « souffle coupé ». La crise devient indispensable, elle est, pour la personne, le seul moyen de réagir, couper l’autre par la stupéfaction qui lui est renvoyée par le côté « impressionnant » qu’elle déclenche au cours des discussions houleuses.

Image Agrimonia Eupatoria - Aigremoine Eupatoire



C’est la nuit, pendant un rêve ou un cauchemar que se déclenche la crise. Pour quoi ce rêve ou cauchemar est-il le déclencheur de la 1ère crise d’asthme ?
Qu’est-ce qui s’est passé dans la semaine ou les jours précédant ce cauchemar ?
Y a t-il eu un évènement dans l’enfance où la situation que l’on vit actuellement ressemble à celle vécue avant ?
Est-ce qu’une personne qui souffre d’asthme peut en souffrir dans une situation ou l’autre est absent ? Les crises d’asthme peuvent disparaître lorsque les causes sont découvertes, la psychanalyse peut en aider la recherche.




Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.