< Blépharite

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_rue_des_jardins

Blépharite :

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jerzy Opiola

Ruta Graveolens - Rue des Jardins

La blépharite est une inflammation des paupières due à des germes présents (microbes staphylocoques surtout) sur la paupière ou sur la peau autour des yeux. Des croûtes peuvent se former pendant la nuit. Au réveil, il est difficile de pouvoir ouvrir les yeux. La blépharite est responsable du développement des orgelets et des chalazions. Lorsque ceux-ci se perforent spontanément, l’infection se propage sur le bord ciliaire qui provoque de la chronicité. On observe des chalazions dits « à bascule » qui ont tendance à se renouveler sur un œil puis sur l’autre. La sécrétion excessive des glandes sébacées qui entraîne une peau grasse peut également causer une blépharite. Attention donc aux acnés persistantes et à l’acné rosacée (couperose) qu’il faut traiter sérieusement.

(Voir à : acné,soins de la peau).

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Aorg1961

Centaurea Cyanus - Bleuet

Les blépharites sont contagieuses d’une personne à une autre et sont de caractère récidivant.

Il faut rechercher les causes possibles :

Rinçage, teintures, rouges à lèvres, vernis à ongles , produits démaquillants (ne pas utiliser des échantillons de produits de beauté) , les produits de nettoyage, les lunettes en plastique, etc. Attention aux courants d’air pointus (vitre de voiture ouverte…), à certains traitements médicamenteux (regarder les notices pour évaluer les effets secondaires)

Conseils pour toutes les infections des paupières :

- Tous les jours, prendre un gant de toilette très propre, le tremper dans de l’eau chaude, sans toutefois être brûlante ( moins de 55°) et appliquer sur les paupières pendant quelques secondes.

photo_rue_des_jardins

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Kurt Stüber

Ruta Graveolens - Rue des Jardins

La rue a une odeur un peu rebutante et a un goût amer ,en plus il nous faut porter des gants pour la manipuler car elle est photosensibilisante, peut provoquer des allergies chez certaines personnes. De ce fait, la rue des jardins est délaissée. Mais autrefois, très présente dans les jardins , la rue des jardins faisait fuir même les serpents.
La tisane de rue des jardins aux trois quarts coupée d'eau constitue un des meilleurs bain d'yeux qui puisse exister

Penser à utiliser du sérum physiologique pour laver les yeux.

- Cataplasmes d’argile sur les paupières pendant une demi-heure, matin et soir. Eviter d’en mettre dans les yeux

- Pour les paupières enflées :

Cataplasmes de sachets de thé essorés et bien refroidis ; poser sur les paupières fermées une quinzaine de minutes (l’acide tannique contenu dans le thé fait contracter les vaisseaux sanguins (donc diminue l’enflure).

Collyre homéopathique : le calendulène (en vente libre) – appliquer sur les paupières sans frotter.

Phytothérapie

photo_benoite_des_montagnes

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jonathan J.Stegeman

Geum Montanum - Benoîte des Montagnes

Tisanes :

Il existe plusieurs espèces de benoîtes, la plus efficace est la benoîte des montagnes.Sa propriété est de guérir les inflammations en deux ou trois jours.En application sur les yeux : feuilles de benoîte écrasées.

Cure de prêle : Très riche en silice (6-8 %), la prêle est une puissante re-minéralisante (calcium, manganèse, magnésium, fer, silice, phosphore etc.). Son rôle biologique a peut être été négligé. Voir prêle.

bain oculaire ou lavage :

Faire infuser 20 grammes de fleurs de bleuet dans ½ litre d’eau bouillante pendant 10 minutes. Filtrer ; appliquer en compresses tièdes sur les paupières.

photo_champ_de_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Guido Gerding

Centaurea Cyanus - Bleuet

En usage interne :

Le bleuet contient de la vitamine C en bonne proportion. Les bienfaits de la consommation de bleuets sauvages, pour la santé pourraient se traduire par la prévention du cancer et le retardement des effets du vieillissement et en particulier de la perte de mémoire et de motricité. Il est prouvé scientifiquement que l’anthocyanine contenu dans le bleuet ainsi que d’autres composés naturels réduisent la fatigue oculaire , En plus, il serait un régulateur du diabète et améliorerait considérablement la circulation sanguine.

L’anthocyanine dont est pourvu le bleuet est un antioxydant naturel 20 fois plus efficace que les vitamines A et C .L’antioxydant neutralise les molécules d’oxygène instables qui endommagent les cellules du corps et dégradent le collagène, il a la propriété aussi de bloquer les substances cancérogènes. Les recherches sur le cancer effectuées à la University of Illinois par les docteurs Mary Ann Smith et Keith Singletary ont révélé qu'un autre flavonoïde présent dans le bleuet sauvage sert d'inhibiteur d'une enzyme présente durant le stade de progression du cancer.

photo_euphraise

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Enrico Blussutto

Euphrasia Rostkoviana - Euphraise Officinale

Le potassium est le minéral le plus important du bleuet. Il sert à équilibrer le pH du sang et à stimuler la production d’acide chlorhydrique par l’estomac ; ce qui aide considérablement à la digestion. Il facilite la contraction des muscles, ceux du cœur notamment.

L’euphraise appelée communément casse-lunettes est anti-inflammatoire et décongestionnant : Euphraise 20 gr + bleuet 20 grammes ; une cuillère à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau bouillante ; faire infuser 10 minutes ; boire une à deux tasses par jour pendant quelques jours.