Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_cynorhodon

Calculs Biliaires

Image Rosa Canina - Cynorhodon Fruit de l'Eglantier (vitamine C)

Calculs biliaires La vésicule biliaire située sous le foie, est l’organe réservoir de la bile. C’est le foie qui produit la bile en continu, de 0,5 à 1litre par jour. La bile a le rôle de favoriser la digestion, particulièrement celle des graisses.

La bile (liquide jaune) est composée de :

- d’acides biliaires (sels biliaires)- qui participent à la digestion-

- de cholestérol (les sels biliaires contribuent à le maintenir soluble)-
- de pigments biliaires (provenant de la dégradation de l’hémoglobine qui a pour principale fonction le transport de l’oxygène à l’intérieur des globules rouges).

photo_bourdaine

Ce liquide (bile) qui est stocké dans la vésicule biliaire peut se durcir (se cristalliser) en petits et moyens cristaux (d’une matière qui ressemble à des pierres) et forme ainsi le calcul. Il y a deux sortes de calculs : les calculs de cholestérol (80 % des cas)-sans lien avec le cholestérol sanguin et les calculs pigmentaires (plus rares, ce sont les personnes atteintes de cirrhose qui développent ce genre de calculs). On peut trouver aussi les calculs dans la voie biliaire et dans la papille duodénale (les calculs ont migré). Les calculs empêchent la bile d’être évacuée par la vésicule biliaire lorsque celle-ci se contracte, les douleurs siègent vers la partie droite de la cage (omoplate droite).

Image Frangula Alnus - Bourdaine - Bois Noir

On peut avoir des calculs biliaires sans pour autant avoir des symptômes ou des complications. L’alimentation grasse, un amaigrissement rapide, l’obésité, la prise d’ oestrogènes, des contraceptifs oraux, l’après ménopause, l’absence d’activité physique, certains médicaments, l’abus d’alcool sont les principales causes des calculs biliaires.

Aromathérapie

photo_renouee_des_oiseaux

Voie orale : 2 gouttes de menthe poivrée (mentha piperita L.var.officinalis),cholagogue (qui facilite l’évacuation de la bile des voies biliaires et, surtout de la vésicule, dans une cuillerée à café de miel 2 à 3 x par jour pendant 5 jours par mois.

Voir Menthe

Image Polygonum Aviculare - Renouée des Oiseaux

Attention : Menthe, déconseillé chez la femme enceinte et allaitante. Ne pas utiliser chez l’enfant.

2 gouttes de ravensare anisé (ravensara anisata danguy) – cholagogue (qui facilite l’évacuation de la bile des voies biliaires et surtout de la vésicule ) cholérétique(qui augmente la sécrétion de la bile), dans 1 cuillerée à café de miel, 3 x par jour pendant 5 jours par mois.

Attention : ravensare anisé  : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez l’enfant de moins de 6 ans, photosensible.

2 à 3 gouttes de romarin officinal à camphre ( rosmarinus officinalis L. camphoriferum) – cholagogue (qui facilite l’évacuation de la bile des vois biliaires et, surtout, de la vésicule)- dans 1 cuillerée à café de miel 1 x jour ; une cure d’une semaine chaque matin stimulera votre activité hépatique

Attention : Romarin, déconseillé chez la femme enceinte et allaitante. Pas d’usage prolongé sans avis médical

Phytothérapie

photo_asperule

Calculs biliaires:
Image Galium Odorata - Aspérule Odorante

Soit :

racine de pissenlit 30 gr + thym 20 gr + cynorhodon 20 gr + renouée 10 gr + absinthe 10 gr + chicorée 20 gr : une cuillerée à café de ce mélange par tasse d’eau ; faire bouillir 7 minutes et laisser infuser pendant 10 minutes. Boire ½ tasse 4 fois dans la journée pendant 5 à 6 jours (à renouveler 15 jours plus tard)

Bouleau 50 gr + prêle 50 gr + marrube blanc 10 gr + baies de genièvre 10 gr + fruits d’églantier 100gr + bouleau 50 gr + aspérule odorante 50 gr + renouée des oiseaux 20 gr + ortie 10 gr + pissenlit (racine) 10 gr + bien mélanger les plantes et prendre 50 grammes de ce mélange pour 1litre d’eau. Bouillir 3 minutes. Infuser 15 minutes : 2 à 3 verres par jour pendant 5 jours, renouveler après 15 jours si nécessaire. (Si possible, alterner les mélanges).

Renouée des oiseaux 25 gr + aigremoine 20 gr + bourse-à-pasteur 15 gr + semences de cynorrhodons 15 gr : réduire en poudre, prendre une cuillerée à café du mélange par tasse d’eau ; faire bouillir 5 minutes et laisser infuser 5 minutes, filtrer ; 1 tasse 3 fois par jour pendant 5 jours + 1 demi jus de citron dans ½ tasse d’eau à boire le matin à jeun .

Voir Ortie

Foie fragile :

Chicorée 25 gr + verveine 20 gr + pissenlit (feuilles) 20gr + souci (fleurs) 15 gr + sureau (feuilles) 15 gr + bourdaine (écorce) 15gr : réduire en poudre grossière, prendre une cuillerée à café du mélange par tasse d’eau ; faire bouillir 10 minutes et laisser infuser 15 minutes. ½ tasse 3 fois par jours pendant 5 jours (à renouveler après 15 jours si nécessaire). Attention : écorce de bourdaine toxique à l’état frais.

Les plantes bonnes pour le foie sont aussi : la sauge, le caille-lait, la boldo ainsi que le citron. Eviter les épices, les boissons froides, les graisses etc.….

Un vieux remède pour évacuer les calculs biliaires :

Le soir, on se met à la diète, on ne boit que de l’eau pure pour laver l’estomac et, le lendemain matin, on prend environ un demi verre d’huile d’olive (pour qui ne supporte pas l’huile d’olive, y ajouter un peu de cognac- un peu !)

Ensuite, on se couche sur le côté gauche, en glissant deux oreillers sous les hanches, de manière que l’épaule soit plus basse que les hanches.

Après environ une demi - heure, l’huile traverse le duodénum et dans cette position, est forcée de pénétrer dans les canaux de la vésicule biliaire et graisser ceux- ci, de cette manière, les petits cailloux se trouvent expulsés facilement et le plus souvent, sans aucune douleur. Quiconque a éprouvé cette douleur horrible, occasionnée par les calculs biliaires, saluera avec joie ce simple moyen. En outre, il est recommandé aux malades de consommer beaucoup de fruits et légumes et de faire des ’exercices physiques

Phytopsychothérapie

photo_marrube_blanc

La « crise de foie » peut être déclenchée par une émotion, un voyage, un repas trop copieux ayant comporté des œufs, des graisses du chocolat, du café au lait, etc.

Dans ce cas l’excès de bile peut être en cause. Trop souvent répétée, cette situation peut favoriser l’apparition de calculs.

Image Marrubium Vulgare - Marrube Blanc

L’état douloureux : manque d’appétit – constipation ou diarrhée- éructations et nausées fréquentes – migraines.

Le régime : tous les aliments riches en cholestérol (viandes grasses – poissons gras- œufs- chocolat …) seront supprimés ainsi que les aliments trop indigestes (ragoûts – sauces- fromages fermentés …)

Ce sont les personnes hépatiques qui font des calculs ou de l’infection vésiculaire sans calcul. Le foie fonctionne mal. Se faire de la bile, c’est se faire du souci, s’inquiéter- se tourmenter

« Un foie congestionné dont la bile verdit son visage (Colette) » Dans l’ancienne médecine : il était question de quatre humeurs dont la bile ! On dit aussi que l’on a la vésicule biliaire paresseuse.

Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.