Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_basilic

Constipation :

Image Clinopodium Vulgare - Basilic Sauvage (auteur : Pethan Mosel Germany - Wikipedia)

La constipation n’est qu’un symptôme : Beaucoup sont constipés par sédentarité, par atonie musculaire, par perte du fonctionnement du réflexe rectal. Purgatifs et laxatifs répétés sont les ennemis de l’intestin et souvent les responsables des constipations tenaces. Les traitements doivent être de courtes durées et utilisés seulement en cas de constipation opiniâtre pour ne pas développer une paresse intestinale.

Voir Basilic



Voir Térébentine


Aromathérapie

photo_bourdaine

Image Rhamnus Frangula - Bourdaine (Il ne faut employer que l'écorce desséchée depuis plus d'un an)

Voie orale :

1 goutte de térébenthine (pinus pinaster) – stimulant hépatique – dans une cuillerée à café de miel ou d’huile d’olive 3 x par jour pendant 3 jours.

En massage :

2 gouttes de basilic (ocimum basilicum)- insuffisance pancréatique- insuffisance biliaire – dans 10 gouttes d’huile végétale en massage : 3 x par jour pendant 2 à 3 jours, à la base de la colonne vertébrale

Attention : Térébenthine : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante
Ne pas utiliser chez l’enfant

Phytothérapie

photo_mauve

Image Malva Sylvestris - Grande Mauve - Mauve sauvage

Voir Mauve Sylvestre

Tisanes :

Graines de plantain major :

Une cuillerée à café de graines dans une tasse d’eau bouillante- laisser refroidir et infuser : boire le soir avec les graines pendant 5 jours, renforce les intestins

Ou :

Tisane pour constipation :

10 gr camomille (intestin irritabilité) + 10gr romarin (antirhumatismale) + 20 gr guimauve-(adoucissant) + 10 gr basilic-(hypotenseur) + 10 gr menthe (trouble digestif) + 10 gr sauge ( oestrogénique) + 20 gr plantain (laxatif) ou 20 gr fleurs d’acacia (laxatif) , réduire en poudre grossière (mixer), bien mélanger, faire une décoction (10à15 mn de cuisson), à raison d’une cuillerée à café par tasse d’eau (prévoir pour 12 tasses), en consommer 2 à 3 tasses par jour pendant 3 jours (+ si nécessaire)

Ou :

photo_petite_mauve

Image Malva Negleca - Petite Mauve - Mauve à Feuilles Rondes

Ecorce d'orange douce :

Laxatif doux et très efficace (intestin et vésicule biliaire) : - Bouillir 30 minutes des écorces d’orange non traitée fraîche, ensuite jeter la première eau, de nouveau cuire pendant 30 minutes dans de l’eau un peu sucrée. Faire sécher les écorces sur un plat et manger une fois bien sèche, normalement une seule écorce peut apporter un résultat.

Ecorce de bourdaine :

Ne provoque pas d’irritations, ni d’accoutumance. Si la sécrétion biliaire est en difficulté, les intestins fatigués, l’écorce de bourdaine se révèle être un des premiers purgatifs doux ; elle peut s’avérée vermifuge (ver solitaire ou ascaris) attention : l’écorce de bourdaine est très toxique fraîche, elle perd sa toxicité après séchage.

Huile d'olive :

1 cuillère à soupe le matin à jeun pendant 3 jours (cure à répéter souvent même sans constipation) .Huile d’olive : bio, vierge, 1ère pression à froid .

photo_ortie

Image Urtica Dioica - Ortie Piquante

Voir Ortie

Mauve et ortie :

Sont les principales plantes recommandées en cas de constipation chronique.(soupe d’ortie fraîche excellente : cueillir un saladier de sommités d’orties, laver comme une salade, les jeter dans une casserole d’eau bouillante(1,5litre),ajouter 5 à 6 pommes de terres coupées en 4, saler, laisser cuire 15 mn, mixer, servir ajoutée d’une cuillère à soupe de crème et régalez-vous,le reste peut se conserver 2 jours au frais )

Consommer des prunes :

Du pissenlit (feuilles en infusion ou en salade), en faire des cures au Printemps + chicorée + carotte + choux + mastiquer des baies de genièvre (5 à 10 /jours) qui tonifie l’ensemble de l’appareil digestif.

Phytopsychothérapie

photo_romarin

Image Rosmarinus Officinalis - Romarin Officinal

Voir Romarin

Des constipations fréquentes peuvent provoquer des hémorroïdes dues à une dilatation excessive de l’anus qu’il faudrait lubrifier avant défection avec corps gras (huile d’amande douce – olive etc.)

Nota :

L’aspect psychique de la constipation est à prendre en grande considération (la crainte seule d’en être atteint peut la provoquer). Retenue due au fait d’avoir certainement trop donné mais la situation est souvent différente. On retient tout (à l’inverse de la diarrhée). Du tout au rien, il n’y a qu’un pas, soigner une constipation sans en connaître la cause peut provoquer une alternation «  constipation – diarrhée- et ainsi de suite). Ecouter son corps, le respecter, c’est prendre le temps de s’asseoir, pour déféquer. En cas de constipation comme de diarrhée, pendant ce temps, se masser le ventre, le triturer doucement.

Le fait de serrer les fesses et se retenir c’est vouloir tirer parti de tout ce qu’on a accumulé (dans ce cas nourriture). Ce qui en reste n’est qu’une concentration de matière complètement vidée de tout intérêt nutritif. Ne pas vouloir en nourrir la nature.

La constipation date-t-elle de l’enfance ?

L’alimentation doit être rationnelle, c'est-à-dire qu’elle doit contenir tous les principes dont a besoin l’intestin pour accomplir ses fonctions :

Des légumes verts – des fruits (en gardant un peu de pelure) qui contenant de la cellulose, sont des excitants de la contraction intestinale
Des crudités et végétaux
Boire de l’eau qui est un excitant majeur de l’intestin
Hygiène de vie- marche éducation etc.….

La carotte cuite est un régulateur du contenu intestinal, elle est bénéfique autant pour la diarrhée que pour la constipation, elle doit faire partie du menu principal pendant tout le temps du déséquilibre. Elle s’applique autant pour l’adulte que pour l’enfant.

Les aliments qui favorisent la constipation sont : les viandes grasses- les graisses animales- les corps gras cuits – la crème - le chocolat - les sucreries - les excès de pain .

Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.