Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bruyere

Cystite

Calluna Vulgaris - Bruyère

On appelle cystite l’inflammation de la paroi vésicale provoquée par des germes microbiens. Cette cystite est caractérisée par la présence de pus dans les urines, mais on désigne aussi, sous ce nom, les inflammations sans microbes qui donnent les mêmes signes que la vraie cystite.

La cystite est bien souvent le symptôme d’une maladie qu’il faudra savoir rechercher.
3 signes caractérisent la cystite :
besoin fréquent d’uriner chaque heure, souvent nuit et jour. Les douleurs au moment de la miction, dont les plus caractéristiques sont les brûlures lors des passages de la dernière goutte d’urine.

photo_prele

Image Equisetum Arvense - Prêle

Voir à Prêle

Voir à Prêle propriétés

« Pisser des lames de rasoir » : présence de pus dans les urines : de nombreux microbes peuvent être à l’origine .Le plus fréquent est sûrement le colibacille : ce germe est un hôte normal de l’intestin, et colibacillose est souvent employé comme synonyme de cystite.

D’autres germes sont possibles :
staphylocoque, streptocoque, entérocoque, pyocyanique.

Les cystites d’origine rénale : elles révèlent une pyélonéphrite, une lithiase ou une hydronéphrose infectée. Voir Calculs biliaires

Les cystites d’origine vésicale sont fréquentes (peuvent être la conséquence d’une application de radium (la cystite survient alors 10 ans après l’application de radium).

Les cystites d’origine urétrale : affection de la prostate – maladie du col, urétrite chronique- polype etc.…

Les cystites d’origine intestinale : les mauvaises digestions, la constipation favoriseraient le passage du colibacille dans l’organisme.

Les cystites d’origine génitale : toute affection génitale de la femme semble pouvoir créer une cystite : les épisodes de la vie génitale, règles, grossesse puberté ménopause

Les cystites allergiques : la poussée de cystite est déclenchée par un médicament, un aliment (orange, fraise, asperges etc.…)

Les cystites à facteurs psychiques : ce sont des cystites ou la douleur est diffuse, s’étendant aussi bien aux organes génitaux et à l’urètre et s’accompagne de frigidité

Aromathérapie

photo_genevrier

Image Juniperus Communis - Genévrier

Voie orale : 1 goutte de citron (citrus limonum) – antiseptique- bactéricide- + 1 goutte de sarriette (satureia montana)- antiseptique – anti-microbien puissant- dans une cuillerée à café de miel ……………..3 x par jour.

ou

Voir à Lavande

2 gouttes de lavande officinale ( lavendula officinalis) – antiseptique – bactéricide- dans 1 cuillerée à café de miel ………………..3 x par jour.

Attention :Lavande : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse

ou

2 gouttes de sarriette (satureja montana)- antibactérien-antiviral- antifongique (mycoses intestinales) + 1 goutte de citron ( citrus limonum) –vitamine P- dépuratif- + 1 goutte de romarin (rosmarinus officinalis 1.8 cinéole) - anti-inflammations- mélangées dans 1 cuillerée à café de miel……………………………… 5x par jour.

Voir à Sarriette

Attention :Sarriette : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 12 ans.
Citron : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse.
Romarin : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 12 ans et aussi formellement contre-indiqué dans les pathologies cancéreuses hormono dépendantes. Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 12 ans Pas d’usage prolongé sans avis médical

Phytothérapie

photo_chien_dent

Image Triticum Repens - Chien Dent

Tisanes :

Tisane de 30 grammes de baies de genévrier dans 1 litre d’eau, 3 tasses par jour.
Décoction de 5 à 10 g de bruyère dans 1 litre d’eau, jusqu’à réduction d’un tiers : à boire dans la journée. On peut en fin de cuisson (10 mn) y associer 10g de racines de chiendent (anti- inflammatoire des voies urinaires, diurétique)

- Infusion (10 mn) de 10 g de millepertuis pour un litre d’eau, prendre 2 à 3 petites tasses réparties sur la journée. Elle peut être associée aux précédentes à raison d’une tasse par jour.

Voir Millepertuis



Ou :



photo_cerise

Image Cerasis Vulgaris - Queues de cerises

Décoction (bouillir 10 mn) 30 gr de queues de cerises dans 1 litre d’eau, verser ensuite l’ensemble sur 500 gr de cerises fraîches ou séchées, écrasées, laisser infuser ½ heure (chauffer 10mn sans bouillir), filtrer comme un sirop (en compriment les ingrédients) et consommer l’ensemble du jus par petites tasses réparties sur la journée durant 1 à 2 jours suivant la gravité de l’infection. Renouveler 2 fois si nécessaire

Bains de siége : Si la préparation d’un bain de siége demande quelques efforts, le bien être qu’il procure les fait vite oublier :

Bain de prêle : Faire bouillir pendant ½ heur 10 gr de prêle par litre d’eau utilisée, laisser tiédir (35 à 40°) avant utilisation.

Faire bouillir la quantité d’eau nécessaire pendant 3 mn, y ajouter 1 jus de citron, (anti-bactérien à large spectre) laisser tiédir à 35/40° avant utilisation, durée 15mn, à renouveler 2 à 3 fois par jour.

Phytopsychothérapie

photo_millepertuis

Image Hypericum Perforatum - Millepertuis

Traitement : une désinfection urinaire est indispensable, une hygiène de vie aussi : repas pris à heure régulière, alimentation bien équilibrée, boissons abondantes. Il faudra veiller à l’évacuation régulière de l’intestin. Une activité physique est nécessaire. En cas de crise aiguë : bain de siège chaud, repos au lit, calme.

Conseils:

La femme ne se retiendra pas d’uriner après les rapports sexuels pour laver l’urètre.

Le port de sous- vêtements synthétiques, le port de pantalon trop serrés favorisent la transpiration et la macération qui permettent à la bactérie de se développer (une des bactéries responsable des cystites est le colibacille, c’est une bactérie de la flore intestinale qui est présente en permanence autour de l’anus.

Prudence : chez la femme enceinte, examen d’urine indispensable ! Lors des rapports sexuels : éviter les pénétrations anales avec retour de la verge sur les parties génitales ainsi que tout va et vient entre ces parties et l’anus. L’hygiène de chacun doit être soignée, avant (buccale aussi, surtout si possible cunnilingus ou fellation) et après les rapports.

Asperges, tomates, épices, moutarde, agrumes, alcool, tabac, sont à éviter

½ heure de marche (en pleine nature si possible) plusieurs fois par jour, malgré les douleurs ressenties dans les premières minutes, améliore l’oxygénation et la circulation du sang, détend, relaxe le corps et l’esprit et contribue fortement à la guérison.

La cystite, comme toutes infections (surtout quand elles sont à répétition) révèle une déficience du système immunitaire. Si une fatigue physique accumulée semble en être le premier facteur, elle est déjà le résultat d’un mal vivre, d’une lassitude sans espoir d’un lendemain meilleur. La douleur provoquée par cette maladie atteint les parties les plus intimes du corps, reflets de l’intimité de l’esprit qui se manifeste là dans les rapports les plus intimes avec autrui (il est difficile, voire impossible, d’avoir des rapports sexuels pendant les crises). Une psychothérapie ou psychanalyse peuvent apporter souvent mieux que les traitements, réponses aux problèmes.



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.