Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_epine-vinette

Diabète

Image Berberis Vulgaris - Epine-Vinette

Diabète: On observe aujourd’hui un accroissement important du nombre de personnes diabétiques. L’abondance de sucres raffinés, de gras saturés et de viande, la non consommation de fibres alimentaires, l’obésité, le manque d’activité physique y est imputé. Plus de 2 millions de personnes en France (les enfants ne sont pas épargnés) sont soignés pour un diabète, on observe plus de 3% d’augmentation chaque année, certaines statistiques annoncent même que la population atteinte de diabète doublerait en 2020 !!!
On assiste à une épidémie silencieuse. Le diabète est la première cause de cécité avant 65 ans. Chaque année, les amputations non liés aux accidents seraient dues au diabète. Il est à souligner que l’apparition du diabète se lie avec la constitution de l’obésité, ce qui entraîne des complications cardiovasculaires. Ne pas non plus négliger les effets secondaires des traitements chimiques qui à long terme se répercutent sur les incidences de diabète !

Voir à Epine Vinette

Qu’est ce que le diabète ?

Le diabète est un dérèglement de la régulation de la glycémie (taux du sucre dans le sang) :  « maladie du sucre ! ». Il s’agit d’un trouble du métabolisme du glucose (variété de glucides) tel que l’organisme, incapable de le « brûler » complètement (si l’organisme ne peut pas le brûler, c’est qu’il y en a de trop !), se trouve surchargé en sucre (hyperglycémie), et que celui-ci passe dans les urines (glycosurie). Donc il y a difficulté de pénétration du glucose dans les cellules, surtout celles des cellules musculaires qui consomment pour leur énergie une grande quantité de glucose. Le fonctionnement de l’organisme est déréglé.On distingue principalement deux types de diabète : le diabète maigre et le diabète gras.

Diabète de type 1 ou diabète maigre :

Suppression plus ou moins complète de la sécrétion d’insuline due soit à : des lésions dégénératives des cellules du pancréas (due à des agressions virales ou toxiques), un déficit sévère de conditionnement de la fabrication et la sortie de l’hormone. L’insuline est l’hormone sécrétée par le pancréas lors des apports en sucre : elle diminue le taux de sucre dans le sang et permet son utilisation par les organes, c’est pourquoi ces diabétiques doivent être soignés par insuline (insuline obtenue par biotechnologie) : diabète insulinodépendant

Voir à Tilleul

photo_potentille_dressee

Image Potentilla Erecta - Potentille Dressée

Diabète de type 2 ou diabète gras :

Survient surtout après la cinquantaine et chez les personnes obèses. Il n’est pas lié à un déficit de production hormonale des cellules bêta du pancréas mais à un défaut d’utilisation d’insuline pourtant sécrétée à un taux normal ou même parfois augmentée.90 % des diabétiques sont atteints par le diabète gras, forte croissance chez les plus jeunes. Pour le diabète gras, un régime amaigrissant s’impose : le malade maigrit et tout paraît rentrer dans l’ordre : régime alimentaire restrictif nécessaire à la réduction de la formation des graisses, restaurer le métabolisme du glucose dans les cellules musculaires, cela évite le surmenage du pancréas conduisant à l’épuisement .Pas d’insuline :

diabète non insulinodépendant
  Le diabète gestationnel se manifeste pendant la grossesse, au cours du deuxième ou troisième mois, il est temporaire et disparaît peu après l’accouchement.
Le rôle du pancréas est de sécréter des hormones, c’est-à-dire des substances fabriquées par la glande et déversées directement dans le sang. L’insuline est la principale hormone sécrétée par le pancréas, c’est la seule qui est capable de faire baisser le taux du sucre dans le sang

Voir à Reine des Prés

photo_airelle

Image Vaccinium Vitis Idaea - Airelle - Raisin des Bois

Conseils : Tout diabète persistant doit être soigneusement contrôlé et traité
Les complications du diabète : troubles vasculaires, hypertension artérielle, artérite des membres inférieurs (attention gangrène), complications dégénératives (les lésions oculaires, la cataracte diabétique), complications infectieuses (la tuberculose pulmonaire, les infections de la peau, furoncles et anthrax, etc.…)
A la suite d’un choc émotif, d’un drame familial ou à la suite d’accident, certaines personnes peuvent développer du diabète.
Les grandes lignes du traitement antidiabétique :
La préoccupation essentielle est de rétablir les grandes lignes du métabolisme normal des glucides et ce principe ne saurait être trop souligné : un régime approprié + une médication antidiabétique + un contrôle attentif.
La glycémie normale est inférieure à 1.10 g/l à jeun et inférieure à 1.40 g/l après un repas.
Est déjà considéré «  diabète » quand le taux de glycémie à jeun est supérieure à 1.26 g/l analysée à deux reprises. La glycosurie est la présence de glucose dans les urines. Elle apparaît quand la glycémie est supérieure à 60 g/l. Entre ces deux cas de figure, il y a une situation intermédiaire pour indiquer une forte prédisposition à devenir diabétique

Voir à Ronces

Aromathérapie

photo_genet

Image Cytisus Scoparius - Genet à Balais

Voir à Genevrier

Voie orale : 1 goutte de géranium rosa ( pelargonium asperum ), antidiabétique + 1 goutte d’eucalyptus citriodora, dans 1 cuillerée à café d’huile d’olive avant les repas,10 jours par mois.

Attention : Géranium rosa : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse.Eucalyptus citriodora : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse.

Plus : écraser chaque jour une dizaine de baies de genévrier et les absorber avec de l’eau pendant 15 jours, à renouveler 1 fois par mois

Voir à Géranium Bourbon

Conseils : mieux vaut soigner le diabète par les plantes et un régime approprié, une activité physique est vivement recommandée.

Phytothérapie

photo_solidago

Image Solidago Virgaurea - Solidage - Gerbe d'Or

Voie orale :

Ronces (feuilles) :30 gr + airelles (feuilles) : 20 gr + potentille des alpes : 20 gr + reine des prés : 20 gr + solidage : 20 gr : prendre une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre grossière, par tasse d’eau bouillante, infuser 5 minutes- boire 1 tasse 5 fois par jour. Ou : chicorée : 15 gr + pissenlit (feuilles) : 15 gr + centaurée :15 gr + genêt : 20 gr + bourse à pasteur : 20 gr + berbéris : 20 gr + airelles : 25 gr. Posologie : comme ci-dessus.
Aliments recommandés aux diabétiques (parmi d’autres) :
Légumes : carotte, oignon, ail, maïs, pomme de terre, concombre, cresson, citron, radis, rhubarbe, choucroute, épinards, mâche, laitue, asperges, pissenlit, champignons.
Fruits : fraises - framboises – noix - noisettes.
Autres : les feuilles de myrtilles, cosses de haricot, racine de bardane, mûrier, herbe à robert, eucalyptus globulus , prêle, sont des plantes bonnes pour le foie.

Voir à Prêle



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.