Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_aunee

Eczéma suintant

Image Inula Helenium - Aunée

Eczéma suintant : La caractéristique de l’affection de l’eczéma est l’apparence des vésicules (de la grosseur d’un grain de mil ou de semoule) sur un territoire de la peau, apparaissant soit brusquement sur une peau absolument saine, soit sur une peau antérieurement irritée, rougeâtre, ayant parfois été le siège de démangeaisons quelques jours avant qu’apparaissent les vésicules.

Celles-ci éclosent par plaques, les vésicules sont très brillantes, voire cristallines, elles se remplissent d’un liquide clair qui augmente leur tension, phénomène qui va occasionner les terribles démangeaisons (le prurit eczémateux).

Voir à Trèfle

C’est alors le troisième stade, le liquide va faire irruption à l’extérieur ; débarrassées de leur contenu liquide, ces vésicules laissent apparaître une sorte de puits plus ou moins profond : c’est le puits eczémateux. A ce moment, peut s’installer un suintement liquide qui est souvent entretenu par une infection microbienne plus ou moins importante, pouvant à elle seule nécessiter un traitement. Cette infection est causée par l’entrée en jeu du staphylocoque, présent en permanence sur le corps. L’eczéma accuse des lésions d’impétigo (eczéma impétigineux), complication fréquente. On assiste à des poussées d’eczéma en différentes régions de la peau. Tandis que l’une est le siège d’une cicatrisation : on voit une autre région devenir le siège d’une nouvelle poussée …

Aromathérapie

photo_chicoree

Image Cichorium Intybus - Chicorée Sauvage

Voir à Romarin

En massage:

- Préparation :

1 goutte de tea-tree ( melaleuca alternifolia) – antibactérienne- parasiticide - protectrice cutanée - + 2 gouttes de romarin verbénone (rosmarinus officinalis CT verbénone)+ 2 gouttes de lavande officinale ( lavandula angustifolia officinalis) mélangées dans ½ cuillerée à café d’huile végétale de germe de blé……………………………………………… 2 fois par jour jusqu’à amélioration.

1 à 2 gouttes de térébenthine dans 1/2 cuillère à café d’huile (amande, olive…) à appliquer localement

Attention :Tea-tree : déconseillé dans les 3 premiers mois de grossesse. Romarin : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante pas d’usage prolongé sans avis médical, formellement contre-indiqué dans les pathologies cancéreuses hormonodépendantes.

Phytothérapie

photo_pissenlit

Image Taraxacum - Pissenlit - Dent De Lion

L’eczéma allergique : Dans tous les cas, si possible badigeonner de miel localement – la propolis- le pollen ont des vertus régénératrices. Les huiles essentielles à phénols comme thym, la lavande, le géranium, le romarin, ont des propriétés antiseptiques(ne pas employer pure, 1 goutte de HE pour 20 gouttes d’huile).

Voir à Reine des Prés

Lotion d’écorce de bouleau ou d’eau de bouleau : L’eau de bouleau se récolte de la façon suivante : percer un petit trou au vilebrequin à la surface de l’écorce, y insérer une paille de grande taille, celle-ci orientée vers un petit récipient fixé (ruban adhésif) sur le tronc pour y recueillir l’eau. Cette eau peut se prendre fraîche à raison d’un petit verre avant chaque repas (bon filtre pour les reins)

La décoction de bois de genévrier + les baies écrasées après les avoir ébouillantées ont déjà donné de bons résultats dans l’eczéma suintant.

Lotion de décoction de prêle en usage externe (Voir à prêle).

En interne :

La fonction hépato- vésiculaire doit être drainée - la bardane - l’artichaut - le romarin - le chardon Marie - le pissenlit - la petite centaurée - le radis noir ainsi que la chicorée sauvage détoxiquent. Voir # tisanes diurétiques.

L’excès d’acide urique dans le sang peut être la cause d’un eczéma suintant :

Feuilles de cassis- reine – des- près- oignon- une cuillerée à café de ce mélange – laisser infuser 10 minutes- prendre 1 à 3 tasses par jour – en dehors des repas-

Voir à Cassissier

Phytopsychothérapie

photo_reine_des_pres

Image Ulmaria Filipendula - Reine Des Prés

La peau est l’enveloppe corporelle.

Comme bien d’autres organes, elle jouit d’une certaine indépendance, elle reste toutefois, interdépendante des autres organes qui entretiennent ses propriétés et sa sauvegarde

Si elle protège le corps des agressions extérieures, elle en délimite aussi son volume et ses formes, elle « contient » l’ensemble.

Les maladies de la peau, ne sont-elles pas l’expression d’un « trop plein » que le corps n’arrive plus à gérer, à assimiler et rejeter par les voies naturelles appropriées (langage- expression corporelle- transpiration- défection- etc.)

photo_chardon-marie

Image Silybum Marianum - Chardon Marie auteur : Mathieu Menand

On dit souvent :

Être mal dans sa peau : mal à l’aise dans une situation avec autrui ou « malaise » intérieur ?
Avoir la peau dure : résister à toutes les situations, à toutes les attaques venues de l’extérieur ou de l’intérieur.
Vouloir lui faire la peau : le détruire
Se mettre dans la peau de l’autre : tenter de ressentir les causes de ses émotions internes….
Avoir les nerfs à fleur de peau : peau qui ne pourra peut-être les contenir Toutes ces réflexions prouvent que la peau est la cloison qui sépare l’intérieur de l’extérieur.
Sauver sa peau : c’est sauvegarder sa vie ! Les manifestations cutanées doivent, dans tous les cas, interpeller et amener la personne à en trouver les causes, si possible, avant de les traiter.

La cortisone (un dérivé d’une hormone que nous produisons tous : le cortisol, est le médicament le plus prescrit en pommade pour les maladies de la peau, mais il a malheureusement des effets secondaires désastreux pour la santé humaine , notamment lorsqu’il est prescrit sur une longue période. Voirchapitre cortisone

Certaines plantes contiennent les mimétiques de la cortisone (qui lui ressemble), elles ne créent pas d’effets secondaires : Tels que l’extrait de bourgeons de cassis qui agit comme la cortisone contre les processus inflammatoires et cela sans les méfaits secondaires de cette cortisone chimique violente et hélas trop utilisée à notre époque.

Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.