Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bourdaine

Furoncle:

Image Frangula Alnus - Bourdaine - auteur Jeffdelonge

Furoncle : Inflammation de la peau qui reste localisée au follicule pileux. Elle est le plus souvent due au staphylocoque doré. Il évolue en 2 étapes : formation d’une petite tumeur pointue (le clou) et élimination d’une masse de tissu nécrosé (le bourbillon).

Causes :

Le furoncle est dû à une inoculation cutanée. Le staphylocoque étant en permanence sur la peau, toute irritation locale favorise son passage. Des causes générales peuvent aussi avoir une influence favorisante : convalescence de maladies infectieuse, insomnie, surtout diabète, tout furoncle sans motif doit faire rechercher une glycosurie, doser la glycémie.

Voir à Sureau

Attention complications :

Lymphangite (inflammation des vaisseaux lymphatiques) ; adénite (inflammation aigue des ganglions lymphatiques) ; abcès sous furonculeux : l’infection gagne le tissu cellulaire sous-cutané, se développe dans ce tissu lâche, forme une collection liquide qui ne trouve pas une issue suffisante par la cheminée du furoncle et l’on sera parfois obligé de l’évacuer quand le bourbillon sera mûr.

Voir à Noyer

Un furoncle est une défense, il tend à limiter l’infection, cependant on peut en voir après des manœuvres intempestives qui vont favoriser la diffusion de l’infection staphylococcique.

photo_noyer

Image Juglans Régia - Noyer Commun

La furonculose est une répétition pendant des mois ou même des années de furoncles qui apparaissent soit dans une même zone cutanée, soit en d’autres points du corps. Dans le premier cas, on parle de furonculose localisée ou régionale. Elle est surtout due à des soins défectueux ou à des irritations locorégionales. Dans le second cas, la furonculose est dite généralisée et relève d’une cause d’ordre général, qui peut aussi bien être un surmenage, qu’une intoxication éthylique ou une hérédité diabétique.

Traitement :

Antibiotiques sur le furoncle lui-même. Il faut éviter le pansement humide qui macère la peau et ensemence les téguments environnants.

Attendre l’élimination spontanée du bourbillon, ne jamais toucher un furoncle à la phase de tension.

Mais les antibiotiques ne sont pas un très bon moyen, dès qu’on les arrête, la furonculose reprend. On agira sur l’état général par le repos et en cas de maladie générale par le traitement approprié.

Aromathérapie

photo_fumeterre

Image Fumaria Officinalis - Fumeterre Officinal

Voir à Géranium Bourbon

En application locale  :

1 goutte de géranium ( pelargonium odorantissimum) – anti-infectieux cutané- ou 1 goutte de thym thymol ( thymus vulgaris) – antibactérien – antiparasitaire puissant – en application locale

Attention : Géranium : déconseillé chez la femme enceinte et l’enfant de moins de 6 ans)
Thym thymol : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 6 ans.
Peaux sensibles ; mélanger avec de l’huile végétale

Voir à Thym Thymol

Phytothérapie

photo_renouee_oiseaux

Image Polygonum Aviculare - Renouée des Oiseaux

Usage externe :

Cataplasmes de feuilles de chou :


En compresses : décoction de racine de guimauve : 30 gr pour ½ litre d’eau- bouillir 15 minutes.

L'oignon est un bon maturatif des abcès, des panaris et des furoncles (antibiotique) et limite la prolifération du staphylocoque.

Infusion aqueuse de sarriette(antiseptique et antifongique à 3% en lotions et en compresses.)

Tisane dépurative

Noyer (feuilles) 25 gr + sureau 20 gr + fumeterre 15 gr + petite centaurée 15 gr + renouée des oiseaux 15 gr + prêle 15 gr + bourdaine (écorce) 15 gr +  prunellier (fleurs) 15 gr : une cuillerée à café du mélange réduit en poudre par tasse d’eau, bouillir cinq minutes- laisser infuser cinq minutes – boire une tasse matin et soir à jeun.

Voir à Prêle

Conseils :

Toute tisane produit le meilleur effet si l’on en absorbe toutes les heures de la journée une cuillerée.

Attention: La racine et l’écorce de bourdaine sont toxiques fraîches, les récolter pour l’année suivante.



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.