Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bleuet

Glaucome

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Aorg1961

Centaurea Cyanus - Bleuet

Le glaucome se caractérise par une augmentation anormale de la tension intraoculaire. La pression intraoculaire ou tension oculaire est définit par le fait que le liquide qui se trouve à l’intérieur de l’œil se sécrète excessivement (accumulation de l’humeur aqueuse (liquide situé entre la cornée et le cristallin) et ne pourrait plus s’éliminer (défaut d’excrétion). Comme les liquides sont incompressibles, il se produit une déformation en masse de toute la partie antérieure du globe, la cornée s’opacifie par leucome dû à une mauvaise nutrition des tissus.

Il existe deux formes de glaucome :

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Guido Gerding

Centaurea Cyanus - Bleuet

Le glaucome à angle ouvert ou glaucome chronique survient généralement entre 40 et 70 ans, se développe graduellement. En général, la vision est déjà considérablement altérée avant que le malade ne connaisse son état. Les principales manifestations consistent en l’apparition de halos, d’arcs-en-ciel autour des lumières, de modifications de la réfraction, de la cécité nocturne, une vision brumeuse, une migraine frontale, la diminution de l’acuité visuelle. Le glaucome peut aboutir à la cécité (la personne devient aveugle).

photo_bleuet

Voir à Euphraise




Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jonathan J.Stegeman

Centaurea Cyanus - Bleuet

Le glaucome à angle fermé ou glaucome aigu se manifeste assez brutalement par une douleur violente d’un œil qui devient rouge et dur comme une bille. La vision est altérée et un traitement doit être mis en œuvre dans les heures qui suivent la crise pour sauver l’œil. Le déclenchement de la crise de glaucome aiguë est souvent lié à la prise d’un médicament contre-indiqué. (Réf : Vidal). (Urgence médicale).

Le traitement consiste à diminuer la sécrétion (fabrication) de l’humeur aqueuse parce que c’est ce qui caractérise la tension. (L’humeur ne peut plus passer ou s’écouler). La cause est inconnue mais les personnes suivant une corticothérapie à long terme ou qui présentent des cataractes peuvent développer un glaucome.

Voir à Tilleul

Améliorer la circulation artérielle de la rétine- L’adrénaline serait un facteur déclenchant.
Il peut exister aussi des glaucomes sans tension, c’est-à-dire sans augmentation de la pression intraoculaire, caractérisés par l’altération du champ visuel.

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Teun Spaans

Centaurea Cyanus - Bleuet

Causes :

La cause du glaucome est imputée à la présence d’un excès de fluide dans les yeux, soit à cause d’une sécrétion excessive, soit à cause d’une obstruction de drainage. Le surmenage visuel ainsi que la faiblesse à la lumière ont été aussi évoqués. Mais la cause la plus probable réside dans l’hyper toxémie du corps.

Conseils :

- Attention à l’abus d’alcool, de café, de thé, de boissons fermentés etc.

- Modérer la consommation d’aliments acidifiants (sucres, farineux, protides etc.)

Voir à Aubépine

- La tension nerveuse, les chocs émotionnels, les personnes hypertendues, les diabétiques, les personnes souffrant de troubles endocriniens sont plus sujets à développer des glaucomes

- Attention aussi à l’utilisation de certains produits qui peuvent fragiliser la rétine comme les produits décapants et autres (eaux de javel, etc.) il n’est pas toujours notifier la prudence à leur emploi.

photo_camomille

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Simon Koopmann

Chamomilla Romanae - Camomille Romaine

Les médicaments (narcotiques, stimulants, tranquillisants, le tabac etc.) sont à l’origine de glaucomes.

- Le jeûne est recommandé, conseillé pour permettre à l’organisme de se détoxiquer, ce qui entraîne l’élimination rapide de l’excès de fluide.

- Mais prudence, le repos et une hygiène générale doivent accompagner le jeûne (pas de tabac ou autres produits- si prise de traitements regarder les effets secondaires).

- En cas d’impossibilité de prescription de jeûne, s’alimenter de fruits et de légumes de qualité

- Eviter la sédentarité, s’aérer suffisamment ….promenade au grand air ….

- Effectuer quelques exercices de yoga des yeux. (Voir à Yeux fatigués)

Phytothérapie

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Albert H.

Centaurea Cyanus - Bleuet

En bains oculaires:

Hydrolat de camomille (calmante anti-inflammatoire) ou hydrolat de bleuet (anti-ophtalmique – adoucissants) – en indication aussi pour les orgelets, blépharites etc. : trois bains oculaires par jour – alterner les deux plantes (apaisant). Si l’hydrolat est très concentré, le mélanger à parts égales avec une eau de qualité (sinon bouillie 3 mn)

Nota : Les hydrolats (eaux florales améliorées) sont imprégnés des mêmes molécules aromatiques que les huiles essentielles correspondantes car ils sont issus du même moule. Au cours du processus de distillation à la vapeur d’eau des plantes aromatiques, deux produits distincts sont en effet extraits et recueillis dans l’essencier : les huiles essentielles d une part, et les hydrolats d’autre part.

Voir à Camomille

Huiles essentielles et hydrolats sont donc des concentrés de la même plante dont ils sont tous deux issus. Ils présentent des principes actifs et des effets thérapeutiques similaires mais non identiques. Donc, dans le récipient final, les deux produits vont se séparer : l’huile essentielle, dans la plupart des cas plus légère que l’eau, va flotter et rester en surface, alors que l’hydrolat, d’une densité supérieure, donc plus lourd, va rester dans le fond de l’essencier.

photo_de_alambic

Attention : Ne jamais utiliser les huiles essentielles sur les yeux, en cas d’accident, rincer abondamment l’œil à l’eau ou mieux avec l’huile de cuisine que vous avez à disposition

En compresse sur les yeux :

Compresses de décoction de cerfeuil (fortifiant, riche en vitamine C) – appliquer en compresses 3 à 4 fois par jour.

photo_euphraise

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Enrico Blasutto

Euphrasia Rostkoviana - Euphraise Officinale

En bain d'yeux:

Euphraise, appelée aussi « casse lunette » analgésique (diminue la sensibilité à la douleur), anti-ophtalmique 10 grammes + bleuet (fleurs) – (adoucissant- calmant), 10 grammes + plantain anti-allergique- vulnéraire (qui guérit la blessure), 10 grammes + camomille (anti-inflammatoire), 5 grammes : une cuillère à soupe bien pleine de ce mélange réduit en poudre, par ½ litre d’eau bouillante ; laisser infuser 15 minutes ; filtrer, laisser refroidir puis laver les yeux plusieurs fois par jour.

Voir à Angélique

Par voie orale:

La carence en vitamine A et B 6 provoque des troubles oculaires tels que : boursouflements des paupières, durcissement et opacité de la cornée, ophtalmie sèche avec rougeur, diminution de l’acuité visuelle. La vitamine A est présente dans les carottes, l’ail, l’oignon, les tomates, les feuilles d’épinard, la banane, les feuilles de mûrier, les navets l’ananas, les céréales, les framboises, les mûres, le citron etc.….Le germe de blé, le jaune d’œuf, le lait entier, la crème, le beurre, le foie de certains poissons (hile de foie de morue etc.) en contiennent aussi. Par exemple : le jus de carottes frais (anti-anémique) augmente le nombre des globules rouges et l’hémoglobine (rajeunissant tissulaire- fluidifiant biliaire- dépuratif sanguin), la myrtille améliore la vision nocturne. Vitamine B6 : bananes, choux, levure, son, germe de blé, poivre, bœuf.

photo_myrtilles

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : a.viento

Vaccinium Myrtillus - Myrtilles

Cure de prêle : Très riche en silice (6-8 %), la prêle est une puissante re-minéralisante. Son rôle biologique a peut être été négligé, d’autant plus lorsque l’on apprend avec étonnement que le corps humain totalise 7 gramme de silicium, c’est à dire plus que le fer. Les besoins de l’homme en silice se montent à 20-30 mg/jour, quantité fournie par une alimentation surtout végétale. Autrefois, en plus de son usage médicinal, la prêle servait à récurer et à polir les métaux et le bois ainsi que les casseroles. L’usage de la prêle doit être de courtes durées (cures brèves de 5 à 7 jours par mois, comme l’emploi de toutes plantes). Voire prêle

Tisane dépurative:

Baies de genièvre (diurétique- digestif) 5gr + ortie diurétique (élimine l’excès d’acide urique), antianémique, draineur hépatique (qui concerne le foie), 10gr + mille feuilles diurétique, améliore la circulation du sang, 5 gr + menthe stimulante générale, contre la migraine, régulatrice du système nerveux, 5 gr + plantain anti-ophtalmique, purificateur du sang, 10 gr ; une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau, faire bouillir 7 minutes et laisser infuser 8 minutes. Boire une à deux tasses par jours – cure pendant 8 jours alterner les deux cures.

Phytopsychothérapie

photo_prele

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : H.Zell

Equisetum Arvense - Prêle

Avant tout : chercher la détente – pratiquer des exercices de respiration Répondre à ce petit questionnaire :
- Qu’est-ce qui vous contracte ?
- Ou qu’est-ce qui vous a contracté aussi fortement ?
- Regarder l’événement déclencheur ….. Qu’est-ce qui vous a poussé hors de vos gonds…pour que ça ressorte par les yeux ! Sans pouvoir réagir soit physiquement, soit verbalement.
- Pour se rendre compte de la tension oculaire, palper les globes les yeux fermés, avec le bout des doigts, leur dureté est un indice sûr. On se rend compte de cette manière de la différence de tension entre les deux globes.

Voir à Ortie



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.