Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_reine_des_pres

Migraines :

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Lamiot

Filipendula Ulmaria - Reine Des Prés

La migraine se présente avant tout comme une crise aigue qui se caractérise par une douleur hémi crânienne (douleur qui se localise sur une moitié de la tête) autour de l’orbite et du front, habituellement à droite.

La migraine peut s’accompagner de nausée avec vomissements alimentaires , puis bilieux qui peuvent soulager le malade, des douleurs en « lames de fond » très vives , peuvent durée 24 heures , puis s’arrêter soudainement . Le malade se sent soulagé comme s’il s’était débarrassé de quelque chose de gênant. Il peut exister des spasmes artériels dans les zones visuelles cérébrales qui se traduisent sur la vue, par des lignes multicolores , jaunes , blanches , rouges ,bleues, phosphorescentes, en flammèches, en étincelles…Il se produit quelques fois un scotome scintillant, sorte de tache sombre située dans un champ visuel et entourée d’une auréole lumineuse irrégulièrement sillonnée de zigzags comme des fortifications à la Vauban et très rarement la personne souffrant de migraines peut se plaindre d’une diminution brusque de la vision dans une partie du champ visuel.(hémianopsie). Il ne peut exister de confusion avec les maux de tête , sans point douloureux fixe, non périodiques et pouvant durer plusieurs jours.

Voir à Reine des Prés

Il faut chercher la cause de la migraine :

Est-elle alimentaire ?

Une intolérance aux substances alimentaires comme le chocolat et produits cacaotés, haricots secs, œufs, lait et crème, corps gras cuits, rissolés ou frits (grandes fritures), huiles végétales mayonnaise etc.…certains vins champagne etc.….

Est-elle glandulaire ?

La migraine féminine ou ovarienne quand elle suit le cycle ovarien
apparition à la puberté – se manifestant quelques jours avant les règles disparaissant à la ménopause-


Les migraines thyroïdiennes ont été décrites chez les adolescents qui, au moment de la puberté, présentaient des signes tels que apathie, frilosité, sécheresse de la peau.

Voir à Valériane

La part du système nerveux semble la plus importante, le déséquilibre glandulaire étant consécutif au déséquilibre nerveux.

Aromathérapie

photo_menthe_aquatique

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Christian Peters

Mentha Aquatica - Menthe Aquatique

Voir à Menthe

En massage , préparation:

2 gouttes de menthe poivrée ( mentha piperita) – analgésique- + 1 goutte de basilic ( oxymum basilicum) – antispasmodique puissant- dans un peu d’huile d’amande douce en application sur la zone de la douleur selon les besoins.(attention aux yeux).

Recommandations :

Vivement recommandé car l'huile essentielle de menthe poivrée est très puissante à l'usage: utiliser un coton tige, le tremper dans le flacon et tamponner les tempes bien éloignées des yeux .



Attention : Menthe poivrée : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante, et les enfants de moins de 6 ans.
Basilic : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse
Peaux sensibles : mélanger à de l’huile d’amande douce ou autre

Phytothérapie

photo_saule

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Liné1

Salix Udensis - Saule

En application locale :

Compresses d’oignons chaudes : couper un ou plusieurs oignons en minces rondelles et les chauffer dans une casserole à sec sans ajouter quoique ce soit (ne pas laisser brunir) puis les entourer d’une compresse fine, appliquée sur les endroits douloureux

Ou :

Tranches de citron ou cataplasmes de feuilles de chou sur les tempes

Voir à Saule

En voie orale :

Racines de valériane 20 gr + lavande (fleurs) 10 gr + orties 10 gr + menthe (feuilles) 10 gr + primevère 15 gr : une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre par tasse d’eau ; bouillir et laisser infuser 5 minutes, boire 1 tasse 4 fois par jour.

Ou :

Ortie 10 gr + plantain 20 gr + primevère 10 gr + genièvre baies 10 gr + mélisse 20 gr : emploi comme ci-dessus.

Essayez :

Mélange à parts égales de poids, de la primevère et du lait de vache chauffé, en prendre 1 cuillère à soupe tous les ¼ d’heure pendant 1 heure.

Ou :

Cures prolongées d’infusion de fleurs de primevère réduite en poudre : une cuillerée à café par tasse le soir au coucher pendant 15 jours.

Voir à Primevère

La menthe exerce une action très sensible sur le système nerveux, elle stimule les nerfs moteurs et sensitifs, elle modère leurs réactions en cas d’excitation : 5 à 8 grammes de plante séchée pour un litre d’eau ou réduite en poudre : une cuillerée à café par tasse ; boire 1 à 3 tasses en cas de migraine sourde.

La reine des prés et l'écorce de saule contiennent de l’aspirine naturelle (pas d’effets secondaires), chacun sait que l’aspirine fluidifie le sang, son efficacité n’est pas négligeable contre les maux de tête et les migraines : une cuillère à soupe de l’une ou de l’autre par tasse d’eau bouillante, laisser infuser 5 mn, prendre 3 à 4 tasses par jour lors des crises.

Phytopsychothérapie

photo_primevere

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jeffdelonge

Primula Officinalis- Primevère Officinale

Ta migraine est-elle favorisée par le froid, la chaleur ou certaines odeurs ?

Les odeurs (particulièrement celles des aérosols) peuvent provoquer un choc analogue à celui qui déclenche la crise d’asthme qui est de la même famille que la migraine puisque né sur un même terrain

Les perturbations brutales de climat (dépressions atmosphériques, périodes de grand vent) déclencheraient les migraines.

Ta migraine a-t-elle une origine psychique ?

La fréquence de certaines migraines : un choc émotif ancien a pu déterminer, au moment de la puberté ou de l’adolescence, un déséquilibre du système nerveux. Un surmenage intellectuel est souvent l’occasion des premières crises migraineuses qui sont considérés par beaucoup d’auteurs comme une des maladies de l’intellectuel.

Voir à Bétoine

La cause psychique est souvent responsable du désordre fonctionnel du système nerveux sympathique, lequel régularise les fonctions du foie.

Traitement : Les petites migraines s’arrêtent sous l’action de l’aspirine, ou autres analgésiques. Mais très souvent la crise résiste à ces calmants comme s’il fallait que coûte que coûte elle éclate. Aussi, le malade sachant que sa migraine résiste à tout médicament, 24 heures de jeûne (avec de l’eau minérale vichy, des bouillons de légumes) et de repos au lit suffisent à la faire céder.

Conseils :

Une hygiène de vie alimentaire (surveiller les surcharges alimentaires), activité physique, détente respiratoire, cure d’air pur (séjours à la campagne, à la montagne etc...), marche, changement de contexte, suffisent souvent à éviter bien des crises.

photo_chou_legume

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Domaine Public

Brassica Oleracea - Chou Commun

Analyse :

Y -a- t- il avantage à faire des migraines : on n’ose pas déranger une personne en crise. On permet à la personne de s’isoler (ce qui d’ailleurs favorise la guérison). La crise arrête bien souvent une « prise de tête » avec l’entourage. Elle peut permettre de retrouver une certaine tranquillité (bien méritée) malgré la douleur. Elle peut devenir aussi une compagne, aider à donner une personnalité (il fait des migraines !). Désire-t-on vraiment s’en débarrasser ?

Voir à Plantain

Il faut analyser ce qui ce passe avant la crise, ce qui la déclenche, chercher le plus loin possible dans la mémoire la première crise et son pourquoi. Qui faisait des migraines avant vous ? comment réagissait son entourage ? Y a-t-il une ressemblance ? N’y a-t-il pas d’autres moyens pour résoudre les problèmes ?

Ces questions peuvent offusquer, si c’est le cas, n’évitez pas de vous les poser, le principal étant de pouvoir faire un choix en toute connaissance de causes et effets.

Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.