Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_arnica

Pellicules

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : ABalg - Cueillette dans le Massif des Vosges en Alsace

Arnica Montana - Arnica des Montagnes

Les pellicules indiquent un dysfonctionnement du cuir chevelu dont elles sont une desquamation. Dues le plus souvent à une infection locale par le « pityrosporon », on dit alors que ce sont les pellicules pityriasiques , petites, nombreuses, transparentes, leurs présences révèlent que le cuir chevelu est sec, dans ce cas il faudra arrêter leur évolution par des soins appropriés. Les pellicules stéroïdes sont larges et importantes, dues à un processus infectieux surajouté. L’examen microscopique signale le Coccus de Cederkreutz, il existe des sérosités qui donnent naissance à des multiples amas cellulaires emprisonnant des petits cheveux. Ces squames sont larges et entourent le cheveu à la racine, on les distingue sur la longueur de la kératine comme un anneau autour d’un bâton.

Voir à Romarin

Attention, c’est l’étape qui précède la séborrhée. Les pellicules séborrhéiques sont grasses, larges, parfois on distingue des cocons séborrhéiques dans lesquels on retrouve la présence de démodex folliculorum. A enrayer de suite pour empêcher l’évolution. Il faut retenir que la présence de pellicules est un signe d’alerte et qu’il faut s’en préoccuper, soigner son cuir chevelu sur tous les plans à la fois.

Aromathérapie

photo_arnica

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Aroche

Arnica Montana - Arnica Des Montagnes

En application locale : 2 gouttes d' orange douce (citrus sinensis), antiseptique, dans la dose de shampoing.

Voir à Orange Douce



Voir aussi chute des cheveux.

1 goutte de thym thymol (thymus thymoliferum), anti-infectieux, antiparasitaire puissant, fongicide (qui tue les champignons parasites), antibactérienne puissante + 1 goutte de sauge (salvia officinalis), antiseptique + 1 goutte de romarin (rosmarinus cinéole), tonique circulatoire, parasiticide, bien mélanger ces gouttes à une cuillerée à soupe d’huile d’amande douce ou mieux dans de l’huile de germe de blé (effectuer plusieurs fois par semaine jusqu’à nette amélioration, pour un cuir chevelu bien fourni multiplier les doses)

Voir à Thym Thymol

Attention : Thym thymol : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 3 ans, dermo - caustique à l’état pur.
Romarin : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante- pas d’usage prolongé sans avis médical. Pas de surdosage.
Sauge : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 10 ans - pas d’usage prolongé sans avis médical

Phytothérapie

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Kristian Peters

Centaurea Cyanus - Bleuet des Champs

Applications et frictions :

Achillée millefeuilles :

Le bleuet
pour les soins du cuir chevelu : infusion préparée avec 60 grammes + arnica  20 grammes + romarin  20 grammes ; mettre ce mélange dans un demi-litre d’eau, bouillir et filtrer, mettre en bouteille, conserver au réfrigérateur 3 à 4 jours ; en frictionner le cuir chevelu chaque jour.

On peut utiliser aussi la décoction de thym : une poignée par litre d’eau, laisser bouillir jusqu’à ce que le volume d’eau soit réduit de moitié, laisser tiédir. Lotionner le cuir chevelu et rincer abondamment.

Voir à Achilée

- Le radis noir peut réduire la séborrhée ; couper en tranches 600 grammes de cette racine, bouillir dans un litre d’eau (eau de pluie, ou eau en bouteille, non calcaire en tout cas), réduire de moitié, laissez refroidir, y ajouter deux jaunes d’œuf, appliquer sur les cheveux ce mélange et masser en douceur, pendant ½ heure si possible puis rincez.

- Le chou est utile aussi dans la séborrhée. Extraire le jus à l’aide d’une centrifugeuse et appliquez sur les cheveux, gardez une heure, et rincez.

- Les feuilles et les bourgeons de noyer ont un effet assainissant, 60 grammes pour un litre d’eau, bouillir 20 minutes, appliquez sur les cheveux, rincez. (se conserve aussi au frais 3 à 4 jours)

Voir à Thym

Les différentes utilisations de ces plantes doivent être si possible, alternées. En effet, les plantes renferment des propriétés non identiques.

photo_achilee

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : H.Zell

Achillea Millefolium - Achilléé Millefeuille

Il faut persévérer durant quelques mois pour obtenir des très bons résultats, (dans certains cas, plusieurs années). La séborrhée entraîne la chute des cheveux, si le traitement n’est suivi que quelques semaines, ce sera l’échec. Si au début de l’application des lotions réalisées avec les plantes, on observe une quantité de cheveux perdus, ne vous alarmez pas, ce sont des cheveux morts et les lotions ne font que hâter de quelques jours leur chute. Cette chute allège au contraire l’appareil pilo-sébacé et tant que celui-ci n’est pas arrêté, le cheveu repousse !

Masser vos cheveux avec la plus grande délicatesse et la plus grande douceur, en effet, ne pas provoquer d’irritation ou de petits traumatismes à répétition qui accéléreraient la destruction de l’appareil pilo-sébacé.

Phytopsychothérapie

photo_radis_noir

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : domaine public

Raphanus Sativus - Radis noir (riche en vitamine C)

Les cheveux sont en règle générale malmenés, déjà par les changements brusques de température, l’humidité, poussières, insolation etc. mais aussi par l’atmosphère chargée de pollution, les pluies acides et encore par les applications de teintures, décoloration, crèmes nourrissantes, laques, shampoings trop nourrissants etc.. Donc prudence à l’usage de tous ces produits.

Veillez également à votre alimentation, un cheveu gras peut être la conséquence d’une consommation excessive de glucides (sucres, pâtisseries, boissons : coca, soda…), de lipides : les charcuteries favorisent la sécrétion du sébum.

Le blanchiment des cheveux peut être très précoce et souvent le reflet de chagrins profonds, d’ennuis trop lourds, du stress et à son cortège de manifestations somatiques.

Il est à préciser que l’appareil pilo-sébacé dépend du système nerveux et des sécrétions des glandes endocrines. L’irrigation sanguine est un facteur important.

Les cheveux peuvent être affaiblis et malades chez les personnes angoissées, sensibles aux chocs émotionnels. Est-ce qu’on ne dit pas : j’ai les cheveux hérissés, les cheveux plats, c’est tiré par les cheveux, s’en arracher les cheveux, s’en faire des cheveux blancs.

Voir à Noyer



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.