Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bleuet

Presbytie

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jonathan J.Stegeman

Centaurea Cyanus - Bleuet

Dès l'âge de 40 ans ou de 45 ans , la personne s’aperçoit qu’elle doit éloigner le journal ou le livre qu’elle lit, la mise au point pour la lecture ne se fait plus correctement .La distance de lecture augmente. La presbytie faite partie du processus de vieillissement normal de l’œil, elle est due à la diminution de la capacité d’accommodation du cristallin en vision de près. Le cristallin est la lentille de l’œil, c’est grâce à un petit muscle qui fait varier sa courbure que la bonne accommodation s’établit, donc la presbytie est une perte progressive de l’élasticité du cristallin.

Conseils :

Le meilleur remède est encore la vitamine A et la vitamine E (qui apporte à la rétine des moyens de défense contre les troubles de la vision).

Voir chapitre Phytothérapie de myopie

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Albert H.

Centaurea Cyanus - Bleuet

Voir à Euphraise

Le docteur William Bates, ophtalmologiste de New York, a mis au point une méthode de gymnastique oculaire (un yoga des yeux) qui est encore aujourd’hui très controversée.

Selon les critiques de la méthode, il en ressort que la plupart des exercices sont sans danger à condition que les personnes souffrant de sérieux problèmes visuels, aillent consulter les spécialistes. Attention, l’un des exercices consistait à directement regarder le soleil, cela est très dangereux pour l’œil. (Dans la discipline, « on l’avait à l’œil », il dérangeait) A la révision de son livre en 1940, il rectifie cette erreur de frappe en ajoutant : « les yeux fermés ».

La méthode du Dr Bates consiste à détendre les yeux de façon inconsciente. Le but de la méthode est de se réhabituer à regarder sans tension et avec attention :

- « La santé de l’œil est en grande partie influencée par la pensée ».

- « Nous voyons principalement avec notre conscience, et en partie seulement avec nos yeux »

Voir à Camomille

- « La détente améliore toujours la vision, l’effort l’abaisse toujours ».

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Teun Spaans

Centaurea Cyanus - Bleuet

Pendant 40 ans, Le Dr Bates a examiné plus de 30 000 paire d’yeux, ces études l’on conduit à penser que les problèmes de vue pouvaient être crées ou aggravés selon les situations de la vie quotidienne. Il constata que la vue change constamment selon l’état physique et émotionnel de la personne, qu’une personne pouvait mieux voir ou moins voir, que la vue est variable. Le Dr Bates s’est posé la question : Quelle est la cause d’une détérioration soudaine de la vue ? Quel est le déclencheur ? La vue qui s’affaiblit, qui se brouille peut être un résultat de ce que l’on a vécu à un moment donné ?

Le Dr Bates a pensé que si la vue pouvait se détériorer à un moment donné, elle pouvait tout autant s’améliorer ; il a observé que les patients avaient plus de problèmes de vue quand ils faisaient un travail qui ne leur plaisait pas, quand ils étaient fatigués, anxieux ou désorientés. Et qu’à l’inverse lorsque la personne exerçait un métier qui lui convenait, la vue s’améliorait.

Voir à Plantain

Le Dr Bates a expérimenté sur lui-même sa propre méthode. A 54 ans, il a voulu remédier à sa propre presbytie, il a pu se passer de verres correcteurs.

La vision peut toujours s’améliorer. Le secret ? La relaxation du mental et de l’œil (Dr Bates) !

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Guido Gerding

Centaurea Cyanus - Bleuet

A l’entrée de la scolarité primaire, l’enfant va rester assis longtemps, va fixer son regard, soit sur letableau, soit sur son cahier. Certaines fonctions des yeux ne seront plus stimulées par les mouvements ; elles s’atrophieront. Tout muscle ou toute partie du corps qui n’est pas utilisé perd sa fonction. Mais qu’en était-il dans ses premières années ? L’enfant joue, explore son environnement, s’intéresse, touche tous les objets qu’il peut. Si on l’observe, les yeux sont toujours en mouvement.

Quelques exercices tirés de la méthode :

Voir à Tilleul

L’exercice ne doit pas être une contrainte, car cela induit déjà une pression sur soi, c’est la façon à les réaliser qui est le plus important. Nos préoccupations mentales encombrent notre cerveau, nous voyons sans voir. Devenir conscient que le point regardé (vision centrale) est plus net que tout ce qui l’entoure (vision périphérique), car voir consciemment ce que nous regardons permet d’échapper, de ne plus penser à ce qui nous inquiète, nous perturbe. Les yeux retrouvent leur mobilité naturelle

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Aorg1961

Centaurea Cyanus - Bleuet

Voir consciemment ce que nous regardons :

• Exercice n°3 : Le palming :

Cette technique aide à délasser vos yeux et à les régénérer. Placez sur vos yeux vos paumes de main en forme de coque. Les doigts sont serrés, bien joints afin de ne pas laisser passer la lumière. Vos yeux sont au repos, fermés, derrière vos paumes. L’obscurité permet aux yeux de se ressourcer profondément. C’est la combinaison chaleur - obscurité qui amène un tel bien-être. Laissez reposer une minute. Fréquence : Dans toutes les situations où les yeux sont très sollicités en vision rapprochée et dans un effort soutenu sur ordinateur, pratiquez régulièrement des temps de palming. Cet exercice permet de conserver la santé de vos yeux.

photo_euphraise

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Mickaël H.Lemmer

Euphrasia Rostkoviana - Euphraise Officinale

• Exercice n° 4 : L’alphabet :

Les yeux ouverts, le regard défocalisé, “ écrivez ” avec vos yeux les lettres de l’alphabet. Les têtes immobiles, seules les yeux bougent, en douceur, souplement, sans forcer. Ne cherchez pas à réaliser les vingt-six lettres de l’alphabet en une seule fois. Cinq à dix lettres suffisent pour commencer. Entrecoupez de pauses avec éventuellement une séquence de palming. Respirez profondément et poursuivez. Pour varier les plaisirs, vous pouvez “ écrire ” en lettres majuscules, suivies des lettres minuscules. Fréquence : Cinq à quinze minutes par jour. L’exercice est vivement recommandé aux personnes qui portent des lunettes en permanence depuis des années. Derrière des verres correcteurs, les yeux deviennent vite paresseux.

Voir Gymnastique oculaire-exercices pour les yeux



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.