Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

Rhumatisme articulaire aigü

Vidéo -La reine des prés pour soulager les douleurs du Rhumatisme articulaire aigu

Les déclencheurs de l'inactivité physique - traitement naturel - prêle des champs et reine des prés

photo_bryone

Rhumatisme articulaire aigu :

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : H.Zell

Bryonia Cretica - Bryone Dioïque - Navet du Diable(les baies sont toxiques et le suc des racines occasionne des brûlures sur l'épiderme.)

Symptômes : Une douleur aiguë s’empare des articulations du corps accompagnées de fièvre. Les douleurs sont tantôt aiguës, tantôt plus douces et se fixent tantôt sur une articulation, tantôt sur une autre, la douleur est de courte durée. Les jeunes sont plus sujets à ces attaques que les personnes âgées. Le rhumatisme articulaire aigu est une maladie redoutable par les risques seconds de lésions cardiaques dont peut être victime le malade. Donc très grande prudence lorsqu’il y a une angine détectée (même la plus banale) car elle peut entraîner des complications cardiaques, surtout que cette maladie atteint les enfants. Vu les conséquences des infections mal soignées (dues à un germe, le streptocoque), il est important de surveiller la plus banale angine.

Voir à Bruyère

photo_bryone

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : H.Zell

Bryonia Cretica - Bryone Dioïque - Navet du Diable (les baies sont toxiques et le suc des racines occasionne des brûlures sur l'épiderme)

Les caractéristiques de la maladie concernent les grosses articulations (genoux, poignets, coudes, etc.) qui sont gonflées, rouges, chaudes, douloureuses et peuvent toucher l’enfant, l’adolescent, le jeune adulte. Plusieurs articulations sont atteintes en même temps mais le rhumatisme peut quitter une articulation pour en attaquer une autre. L’évolution de la maladie s’étend sur plusieurs semaines, voire plusieurs mois.

Voir à Ortie

L’état général est altéré avec fièvre, tachycardie, sueurs, pâleur. Il faut surveiller le cœur, une cardite (inflammation des parois du cœur) peut se déclarer, alors en cas de poussée thermique, de douleur précordiale (qui se rapporte à la région du thorax), de gêne respiratoire, ne pas hésiter à rappeler le médecin en toute urgence. Des manifestations cutanées (nodosités : nœuds), érythème (rougeur de la peau) au niveau du thorax, des manifestations nerveuses (chorée : maladie nerveuse caractérisée par des mouvements involontaires et irréguliers,, rhumatisme cérébral, pleurésies et pneumonies rhumatismales, peuvent être observées.

Aromathérapie

photo_scrofulaire

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Luc Viatour

Scrofularia Nodosa - Scrofulaire Noueuse (mélangée avec du genièvre )

Voir à Thym Thymol

En massage  : 2 gouttes de Niaouli (melaleuca quinquenervia CT cinéole) antibactérienne, anti – mycobactérienne, antivirale + 2 gouttes d’eucalyptus citronné (eucalypdtus citriodora) anti-inflammatoire puissante + 2 gouttes de thym thymol (thymus vulgaris CT thymol) stimulante immunitaire, anti-infectieux puissant (infections à répétitions) + 2 gouttes de pin sylvestre (pinus sylvfestris) analgésique percutanée (atténue la douleur) : mélangées à un quart de verre d’huile d’amande douce : 1 application de ce mélange, en massage des endroits douloureux, toutes les deux heures, pendant 2 à 3 jours .

Voir à Niaouli

Attention : Thym thymol: Niaouli : Pin Sylvestre : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 8 ans

Phytothérapie

photo_scrofulaire

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Luc Viatour

Scrofularia Nodosa - Scrofulaire Noueuse (mélangée avec du genièvre )

Tisanes :

Feuilles de bouleau, anti-inflammatoire 60 grammes + écorce de saule, analgésique (atténue la douleur) 40 grammes + racines de bugrane, sudorifique (qui provoque la suée) + thym, anti-bactérienne puissante- stimulant général : une cuillerée à café de ce mélange par tasse d’eau, essayez de boire 4 à 5 tasses par jour, les premiers jours.

Voir à Bouleau

Alterner avec :

Tisane de buis, stimulant du foie : décoction de feuilles : 20 grammes par litre d’eau – laisser bouillir jusqu’à réduction de moitié, boire plusieurs petites tasses par jour (attention : tisane désagréable à boire) – (La tisane de buis est trop forte pour l'estomac , on recommande plutôt de l'employer dans de l'eau de vie de bonne qualité mélangée avec de la sauge ou de la petite centaurée)

photo_buis

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Stern Porse

Buxus Sempervirens - Buis

Reine des prés : anti-inflammatoire - sudorifique (fait suer) - antirhumatismal – légèrement sédative 20 gr + pensées sauvages (fleurs) 20 gr (ou 20 gr de racines en décoction : faire cuire au moins une demi-heure), dépuratif : une cuillerée à café de ce mélange, par tasse d’eau ; infuser 15 minutes boire plusieurs tasses par jour, (attention : l’utilisation de la pensée sauvage donne aux urines une odeur fétide).

Voir à Reine des Prés

Bryone dioïque : Attention utiliser seulement les racines (les baies sont très toxiques). La bryone est appelée aussi navet du diable – feu ardent – vigne du diable donc beaucoup de prudence à son emploi ; racine râpée employée en cataplasmes seulement – appliquer sur les régions douloureuses. En usage interne : beaucoup de précaution également :anti-inflammatoire – sudorifique- diurétique puissant- mieux vaut utiliser seulement la teinture mère : 3 à 4 gouttes dans un peu d’eau 3fois par jour

Attention:

La bryone est contre-indiquée dans les cas d’inflammation des voies digestives et urinaires, dans l’artériosclérose, les états congestifs, la grossesse, à proscrire chez l’enfant.

Conseils :

Veillez également à votre alimentation : voir à rhumatisme et recommandons encore une cure de prêle !

Et répétons le ! Toute angine, surtout chez le sujet jeune, doit être soignée, une visite médicale est importante, il faudra être vigilent quand à la guérison (elle doit être totale).



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.