Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_cananga

Le stress

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Forest £ Kim Starr

Cananga Odorata - Ylang-ylang

Phytopsychothérapie

Qu’est-ce que le stress ? Nos anciens ne connaissaient pas le même stress que nous. D’ailleurs, ce mot ne faisait pas partie de notre vocabulaire, il y est apparu vers les années 80. Au nom de la rentabilité (on occulte le bénéfice et sa répartition) et sur l’étude du comportement (exploitation des découvertes du fonctionnement psychologique de chacun : sur la continuité de Pavlov et ses chiens), on exploite et cultive la combinaison peur, angoisse, culpabilité, espoir, confiance et sens de la responsabilité, mixture génératrice de stress. Je me souviens encore des années 60, les ouvriers de la cité trouvaient le temps et l’énergie, après 10 heures de travaux pénibles, de s’occuper du jardin, de faire une pétanque ou de s’entraider dans le ramassage et le stockage du bois de chauffage.

Voir à Tilleul

Qu’y a t-il de changer dans notre mode de vie ? Le temps de travail a considérablement diminué, la pénibilité des tâches aussi, la productibilité s’est améliorée, les sécurités : médicale, routière, civile, morale et sociale sont garanties, les magasins (de loisirs aussi) sont remplis. Le petit paradis, diraient nos anciens, et pourtant…, la majeure partie de la population semble affligée d’une maladie sournoise, impalpable, insidieuse, épuisante…..inguérissable, le stress.

photo_champ_lavande

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Domaine Public - Andyblind Lieu Provence

Lavandula Augustifolia - Lavande Officinale

C’est comme si on s’épuisait à courir sur la circonférence d’un cercle, cherchant la sortie promise alors qu’à chaque tour, le cercle rétrécit, les libertés et les chances d’en sortir aussi. La récompense de l’effort et le retour attendu sur l’investissement sont comme la carotte à l’âne et pourtant, on y croit encore ! Tout l’art de celui qui tient la perche, consiste à savoir gérer la distance entre la carotte et le museau de l’âne, lui rappeler de temps en temps l’odeur, lui laisser la lécher quand il n’en peut plus, façon de lui rappeler que, demain peut-être, ses efforts seront récompensés. Si par hasard ou par fatigue, lui viendrait la pensée qu’il n’aura jamais la carotte, on lui rappellera ses devoirs d’âne en lui disant que s’il arrête, c’est l’avenir de tous les ânes qui est menacé, là commence le stress !

Voir à Orange

Pourquoi, alors qu’on sait pertinemment que la situation ne peut plus durer comme ça, on ne fait rien pour la changer ? On se sent gaspiller ce qui est le plus cher, la vie ! Pour changer notre façon de vivre, il faudrait déjà en connaître au moins une autre ! Si c’était le cas, les lois en vigueur en rendraient l’application impossible. Cette triste réalité alimente aussi le stress ! Alors que faire, sinon agir ou réagir dans la situation existante ? Là, c’est le système répressif qui réagira (licenciement, emprisonnement, pénalisation, perte de gain, saisie, etc.), la marge d’action autorisée est bien étroite. On se sent perpétuellement « pas en règle », tant de lois et d’amendements sont votés qu’il est impossible de ne pas les ignorer, c’est générateur d’angoisse, de peur qui favorisent aussi le stress. Il faudrait absolument faire, mais on ne sait que faire !

photo_menthe

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Simon Eugster

Mentha Piperita - Menthe poivrée

On n’a plus que ce mot à la bouche. On peut représenter ce phénomène par une pyramide dont la charge la plus lourde est supportée par la base. Quand le sommet exige, il se crée un mouvement hiérarchisé du haut vers le bas, à chaque niveau, il se charge du stress de chacun, il est facile d’imaginer qu’il n’est pas recommandé d’être de ceux qui constituent la base.

Voir à Lavande

Le stress déclenche des maladies psychosomatiques comme les migraines, l’anxiété, l’insomnie etc. Ce qui ne va pas dans la tête se loge dans le corps ! Tout un cortège de symptomatologies accompagne les stressés, cela peut aller jusqu’à faire de l’hypertension, des infarctus du myocarde ou même des tumeurs (tu meurs) au cerveau. Un banal mal d’estomac se transformera vite en ulcère etc.…normal ! Car lorsqu’on est mal dans sa peau, le système immunitaire se fragilise.

Aromathérapie

photo_lavande

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Véronique Pagnier

Lavandula Officinalis - Lavande Officinale

En massage :

2 gouttes d' orange douce (citrus sinensis) – calmante- sédative + 2 gouttes de lavande vraie (lavandula augustifolia ) – stress- troubles de l’anxiété- antidépresseur- masser le thorax plusieurs fois par jour-

Voir à Ylang Ylang

Voie orale :

1 gouttte de ylang-ylang (cananga odorata)- relaxante nerveuse- antidépresseur mélangée à une cuillerée à café de miel au moment de la crise

Ou :

2 gouttes de menthe poivrée( mentha piperita) – tonique et stimulant général- sur un mouchoir – respirer .

Attention : Ylang ylang et menthe poivrée  : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante, chez les enfants de moins de 8 ans .

Phytothérapie

photo_mer

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Forest £ Kim Starr

Pour Méditer .

Tisanes :

Aubépine: anti-stress- contre l’insomnie d’origine nerveuse- régule le rythme cardiaque – contre la rétention d’eau : 20 grammes + tilleul (fleurs)- calmant- sédatif- troubles nerveux légers : 20 grammes + sauge – tonique contre le surmenage physique et intellectuel- 3 grammes + gaillet – dépuratif du foie- contre les palpitations- contre la nervosité : 10 grammes – une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau bouillante- laisser infuser 10 minutes – boire une tasse le soir.

l'Aubépine est généralement prise sur de longues périodes ses résultats sont lents à se manifester , mais ils sont durables et remarquables – attendre au moins 6 à 8 semaines .

Nota : Pour contrecarrer les excès de somnifères(et ses dangereux effets secondaires) – pensez aux infusions de fleurs de tilleul .

Conseils : Voir à Aubépine

photo_tilleul

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : 3268Zauber

Tilia - Tilleul

Recommandations :

Le stress est là ! Que faire ! Plus le temps de souffler ! Alors prendre le temps, son temps à soi pour pratiquer des exercices respiratoires-

La gymnastique respiratoire doit se faire sans contrainte et dans la pensée qu’elle puisse contribuer à rétablir l’équilibre psychique et psychique, surtout aussi à décompresser. C’est le moyen le plus efficace, à vous de le tester. Les exercices respiratoires doivent se faire dans une pièce bien aérée, le mieux c’est d’aller dehors, dans un endroit non bruyant et le moins pollué possible. – inspiration lente et profonde de manière à faire pénétrer le plus d’air possible dans la poitrine, puis expirer énergiquement et complètement de façon à débarrasser les poumons de l’air charger d’acide carbonique et de vapeurs d’eau. Dans les cas de bronchite, faiblesse de poitrine, d’asthme, d’emphysème, il convient de pratiquer tous les jours l’expiration sonore vibratoire. Voici en quoi elle consiste : après avoir fait une forte inspiration par le nez, on expire, la bouche fermée, en bourdonnant. Ce bourdonnement sonore, produit dans le larynx, fait vibrer la poitrine, la colonne vertébrale, les cavités nasales et la tête toute entière. C’est une sorte d’auto massage respiratoire vibratoire qui produit les plus heureux effets sur les organes affaiblis ou malades et en même temps décontracte.

Voir à Menthe



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.