Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_niaouli

Varices

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Forest £ Kim Starr

Melaleuca Quinquenervia - Niaouli

Les varices sont des dilatations des veines superficielles qui prennent un aspect bleuâtre et tordu, plus ou moins saillant (inesthétiques) qui se localisent le plus souvent aux jambes.

Pourquoi aux jambes ?

Le retour du sang des pieds vers le cœur se fait à l’intérieur des veines (la circulation dans les veines des jambes doit surmonter la gravité terrestre). Ce sont les valvules (petites valves) présentes dans les veines qui empêchent le sang de circuler à contre courant. Lorsque ces petites valves n’exercent plus leur fonction, la circulation du sang se ralentit, stagne et altère les parois des veines. Donc  la présence des varices est expliquée par l’insuffisance des valvules et par le reflux du sang à contre-courant en position debout. La vie sédentaire (pas d’activité physique, les positions assises prolongées (télévision, ordinateur etc..) contribuent beaucoup à la formation de varices.

Voir à Sureau

photo_ortie

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :

Urtica Dioïca - Ortie Pîquante

Nota :

Une musculature veineuse et les contractions des muscles de la jambe et de la cuisse suffisent à faire remonter le sang (la circulation du sang peut être entravée par une faiblesse de tonus musculaire dans les jambes, ou par un sang chargé de purines, de toxines).

D’autres facteurs sont impliqués comme l’alcool, le tabac, l’excès de chaleur( les varices des cuisiniers sont favorisés par la chaleur des fours), la pilule contraceptive, les grossesses (relâchement des parois veineuses du fait des transformations hormonales importantes de la grossesse) , l’obésité, les talons hauts, les vêtements trop serrés… Certaines professions prédisposent à la formation de varices : position debout sans autres mouvements que le piétinement (les infirmières, les serveurs…). L’hérédité est mise aussi en cause, mais c’est certainement plus lié à l’héritage du mode de vie qu’à celui des gènes, on se fait les maladies qu’on connaît !

En prenant de l’âge, les parois des veines perdent leur élasticité et leur tonus musculaire.

Symptômes :

- Fourmillements, enflures aux chevilles et aux pieds, œdème, crampes nocturnes au niveau des jambes

Voir à Ortie

Attention :

Une plaque rougeâtre sur la peau (eczéma variqueux) peut suspecter un ulcère car la peau fragilisée peut s’ouvrir. Donc une consultation médicale s’impose. Toute enflure du mollet accompagnée de douleur nécessite aussi une consultation médicale d’urgence.

Conseils :

photo_chardon_beni

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Alberto Salguero

Cnicus Benedictus - Chardon Béni

- Activité physique régulière : une demi-heure ou une heure de marche par jour (natation, bicyclette etc.…)

- Pas d’excès de poids

- Surélever les jambes aussi souvent que possible (se coucher sur un lit avec des oreillers sous les jambes pour qu’elles soient plus hautes que le cœur (favorise le retour du sang veineux vers le cœur).

- Il faut éviter de rester debout ou assis trop longtemps, il faut vous étirer, vous obliger à bouger, ne pas stagner dans la même position des heures durant. (Pas de jambes croisées, ou de dos courbé)

- En cas de jambes enflées, appliquez de l’eau fraîche

- Evitez les bains très chauds

- Pas de vêtements serrés (bas, jeans étroit) et chaussures souples (pas de talons)

Voir à Hélichryse

Aromathérapie

photo_helichryse

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Drow male

Helichrysum Italicum - Hélichryse Italienne

En massage :

1 goutte d'hélicryse italienne(helichrysum italicum serotinumG.Don) – antiphlébitique- anticoagulante – puissante antihématome - + 1 goutte de Niaouli (melaleuca quinquenervia CT cinéole) – décongestionnante veineuse – tonique cutané + 3 gouttes de cyprès toujours vert( cupressus sempervirens var.stricta)- mélangées à deux cuillerées à soupe d’huile d’amande douce.
2 à 3 massages doux par jour pendant quelques jours.

Alterner avec :

2 gouttes de zestes de citron (citrus limon L.Burm.f)- action sur la micro-circulation – fluidifiant sanguin en massage doux pendant quelques jours.

Voir à Niaouli

Phytothérapie

photo_niouli

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Forest £ Kim Starr

Melaleuca Quinquenervia - Niaouli

Décoctions:

Cure de prêle : Décoction : prendre une poignée de prêle recouvrir d’eau faire cuire pendant une heure pour extraire les principes –

boire une tasse par jour pendant 5 jours – renouveler pendant quelques mois.

Prêle : Diurétique- nombreux minéraux (magnésium, manganèse, silice

Faire une cure de 5 jours par mois pendant 3 mois.

Voir à prêle

Argile : cataplasme d’argile

photo_prele

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : MPF

Equisetum Arvense - Prêle

Chardon bénit (diurétique – dépuratif – éliminateur de l’acide urique) – 15 grammes + centaurée (tonique général- cholérétique (qui augmente la sécrétion de la bile) : 15 grammes + sureau (fleurs) – stimulant circulatoire- diurétique- anti-inflammatoire: 20 grammes + ortie (feuilles) – stimulant circulatoire - diurétique- dépuratif - silice 20 grammes , une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau ; infuser 10 minutes – boire une tasse 3 fois par jour pendant 5 jours par mois.

Alterner les tisanes – faire une cure de 2 semaines – interrompre 8 jours – recommencer pendant 2 semaines.

Conseils

Voir à Aubépine

Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.