Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_niaouli_bord_mer

Zona

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Forest £ Kim Starr

Melaleuca Quinquenervia - Niaouli

Les premiers symptômes : Les premiers symptômes sont des douleurs sourdes, profondes, entrecoupées de crises aiguës que l’on peut comparer à des brûlures, à des morsures ou encore à des piqûres d’aiguilles. Le zona était appelé communément le feu de Saint-Antoine. Le nom de zona signifierait une sorte de zone limitée à une moitié du corps, à une demie ceinture. Après les douleurs apparaissent les éruptions cutanées (des plaques rouges en bande où on distingue des petites vésicules en nombre variable) le long d’un nerf ou d’un ganglion.

photo_lavande

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Véronique Pagnier

Lavandula Officinalis - Lavande Officinale Le zona est causé par un virus, le même que celui de la varicelle. Lorsqu’une personne a contracté la varicelle, le virus reste présent et peut se réveiller dans l’organisme suite à des défenses immunitaires diminuées (stress- etc. …). Les vésicules de zona et celles de la varicelle sont très ressemblantes mais on peut noter que le virus du zona est beaucoup plus « mordant » sur les nerfs.

Voir à Cannelle

Le zona atteint le plus souvent le thorax mais peut se localiser sur le dos, les fesses, la nuque et parfois le visage et le cuir chevelu. Il existe malheureusement aussi le zona ophtalmique. 20 % de la population mondiale sera atteinte de zona au cours de leur vie. Ce sont les personnes âgées de 60 ans et plus qui en sont souvent victimes.

La douleur peut persister pendant un ou plusieurs mois après la guérison des lésions cutanées.

Aromathérapie

photo_niaouli

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Forest £ Kim Starr

Melaleuca Quinquenervia - Niaouli

En massage :

1 goutte de Lavande (lavandula angustifolia) – antalgique (diminue la douleur) + 1 goutte de géranium rosat (pelargonium x asperum bourbon) relaxante + 1 goutte de niaouli (melaleuca quinquenervia CT cinéole) antivirale puissante + 1 goutte de cyprès (cupresssus sempervirens L.) anti-infectieuse + 1 goutte de thym linalol (thymus vulgaris L. linaloliferum ) antimicrobienne- antibactérienne- fongicide (détruit les champignons parasites) + 1 goutte de romarin (rosmarinus officinalis L. cineoliferum)anti-infectieuse – bactéricide( staphylocoque doré , staphylo blanc,streptocoque) fongicide (détruit les champignons parasites ) + 1 goutte de sauge (salvia officinalis) antivirale + 1 goutte de eucalyptus globulus (eucalyptus globulus) antimicrobienne- antibactérienne- antivirale- antiseptique + 1 goutte de cannelle de chine (cinnamomum cassia) anti-infectieuse - antibactérienne à action puissante (98 % des bactéries, sont détruits) :

Voir à Eucalyptus Globulus

2 à 3 gouttes de ce mélange additionné à 20 gouttes d’huile d’amande douce, en application locale, une fois toutes les deux heures, selon douleurs le premier jour.

photo_cypres

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : MPF

Cupressus Sempervirens - Cyprès

Ou :

2 à 3 gouttes de ravensare aromatique (ravensara aromatica sonnerat) – anti-infectieuse-antivirale très puissante – anti-insomnie- mélangées à de l’huile d’amande douce en application sur les lésions 5 à 6 fois par jour.

En voie orale :

1 goutte de menthe poivrée (mentha piperita) – antalgique(diminue la douleur) anti-infectieuse- antibactérienne- dans une cuillerée à café de miel deux fois par jour pendant 2 jours 

Voir à Ravensare

Attention : thym, cyprès, sauge, menthe poivrée, ravensare aromatique, géranium, romarin, cannelle : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez le jeune enfant de moins de 12 ans.

Phytothérapie

photo_cypres

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Hamachidori

Cupressus Sempervirens - Cyprès

Décoctions :

Cure de prêle , décoction (prendre une poignée de prêle , recouvrir d’eau – cuire une heure pour extraire les principes constituants) - plante re-minéralisante (potassium, manganèse, magnésium , silice) – anti-inflammatoire- reconstituant cellulaire-

Cure brève : Prendre une tasse trois fois par jour pendant 5 jours- renouveler le mois suivant .

Voir prêle

En application locale :

photo_chou_legume

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jam 343

Brassica Oleracea - Chou

Applications de feuilles de chou (atténue les douleurs- anti-inflammatoire- antibactérien- reconstituant tissulaire) – renouveler 3 à 4 fois par jour : laver les feuilles de chou ; les essuyer, enlever les grosses cotes ; passer les feuilles sous un rouleau à pâtisserie ; le suc apparaîtra à la surface des feuilles – application sur les endroits douloureux.

Conseils : Valnet certifie que tout zona corporel ou autre est guéri en 5 à 7 jours ; s’appuyant sur des centaines de cas , il cite que pour lui le traitement est d’une simplicité exemplaire : application biquotidienne d’un complexe d’huiles essentielles (voir ci-dessus aromathérapie), + du magnésium , lui-même antiviral.

Voir à Cyprès



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.