La jalousie - thérapie


Psychanalyse - psychothérapie en ligne -thérapie de couple - 20€ la séance d'une heure

C'est par « ma » psychanalyse que j'ai pu retrouver la mémoire de ce que j'avais vécu dans l'enfance et surtout ses influences dramatiques sur ce qu'a été ma vie d'adulte.

Comment se déroule une consultation ?


jalousie_dans_serail

Beaucoup de discussions de reproches à l'encontre de mon copain  dès qu'il regarde d'autres filles --- je me détruis lentement en ne supportant pas cette jalousie excessive en moi --- je ne pense plus qu'à ça,  ça m'obsède --- j'ai perdu confiance en moi --- et je m'isole de plus en plus...

Il n'y a que souffrance et le nom jalousie " , utilisé bien souvent par celui qui la cultive à son profit, par des paroles et des actes volontairement blessants, ne fait qu'en rajouter un peu plus puisque dans le vocabulaire courant, jalousie = vilain défaut.

Image La jalousie dans le sérail(1874) - Auteur Fernand Cormon(1845-1924) - Domaine Public

Dépourvu de ce que chaque enfant a droit, pour avoir  confiance en lui, ( la considération, le respect, l’affection, l'amour...) le regard du « jaloux »sur autrui, dans son aisance à vivre rappelle douloureusement ce manque, manque qui se manifeste par un comportement que l’on nomme jalousie.

Souffrance d'autant plus grande, quand dans l'investissement à donner à l'autre ce qui n'a jamais été reçu pour soi-même, on voit cet autre porter son intérêt ailleurs, ça ronge de l’intérieur.

Doutes et colères épuisants, obsessions envahissantes ! Plus confiance en l'autre parce que pas confiance en soi !

Mais l'autre , dans la relation, s'aperçoit-il que la confiance qu'il a en lui aujourd'hui n'est dû qu'au regard valorisant de celui qu'il traite maintenant de " jaloux " ? Où se trouve l’équitabilité dans la relation ?

Certains aussi, cultivent ces manifestations car ils confondent jalousie et sentiment  (amour) et se sentent d’autant plus aimé que les scènes de jalousies sont fortes. Au début, ils pensent être indispensables à l'autre et sont rassurés sur leurs propres valeurs mais ils en doutent tout de même et pour le contrôler, ils entretiennent la jalousie en multipliant les actes qui la déclenchent. Dans cette spirale, ce sont eux-mêmes qui finissent un jour à ne plus pouvoir supporter les scènes devenues de plus en plus violentes et dérangeantes.

venus_cupidon_et_jalousie

Ce que l'on nomme jalousie n'implique t-il pas     aussi une «  souffrance sexuelle » ? La sexualité n'est-elle pas intrinsèquement liée à la pensée du désir qu'on croit chez l'autre pour autre que soi-même ? Le scénario qui se crée n'est-il qu'imaginaire ou a-t-il été déjà vécu ?

Quelle est cette personne qui, dans notre enfance ou adolescence, a été " préféré, aimé plus que soi, montré en exemple " et qui nous a "  volé "  l'être cher à qui on a tout sacrifié. Qui est cette personne à qui, sur sa demande, on a tout donné ?

Image Vénus,Cupidon et la jalousie(1548) - Auteur Agnolo di Cosimo dit Bronzino(1503-1572)- Domaine Public

Pour l’enfant, aimer, tout simplement, sans même penser à une contre partie, à un échange, c’était comme ça avant l’arrivée de l’autre ! C’est l’autre qui fait découvrir que celui qui est aimé, est capable de donner! Que suis-je donc pour lui, pour les autres qui rient de mon malheur, pour moi-même ?

Comment avoir confiance en soi, le regard de l’autre sur soi est notre miroir, on s’y cherche et là, on n’y trouve rien sinon le mépris de l’autre sur soi pour l’avoir déranger par ma tristesse. C’est vrai, il voudrait encore plus, il voudrait que je ne lui renvoie pas ma tristesse, ma douleur, j’ai beau essayé, je n’y arrive pas, c’est plus fort que moi, je me cherche, je me retiens, je ne sais plus, je n’en peux plus !

L’être humain naît d’un lien, il ne peut vivre sans. La jalousie naît d’un lien unique et fragile, d’autant plus fragile et important parce qu’il est unique. Qu’il vienne à rompre et c’est la panique. C’est déjà tellement difficile de lutter contre la peur que ça arrive qu’il faut en plus, lutter contre l’apparition des crises si douloureuses qui prennent la « tête et les tripes », empêchant toute concentration sur les activités.

La personne jalouse est souvent considérée par son entourage comme une personne qui veut tout pour elle alors que c’est le contraire qui se passe, n’ayant rien de ce qui lui manque, elle demande tout, dans l’espoir d’en avoir un peu. Vide affectif ressenti tellement fort quand celui (ou celle) quelle aime porte un quelconque intérêt sur autrui, que ce soit par des cadeaux ou de simples regards sur le physique. La mémoire inconsciente de ce qui a été vécu, resurgit avec toutes les émotions, les mêmes souffrances. Toujours est-il que la personne ne se trompe pas dans le senti des similitudes qui apparaissent, son aimé ne l’aime pas profondément il est seulement là parce qu’il n’est pas ailleurs, malgré tout ce qu’il peut y trouver. C’est un autre sujet !

jalousie_et_flirt

Image Jalousie et flirt(1874) - Auteur Haynes King (1831-1904)- Domaine Public

Que faire quand on souffre de crises de jalousie :

  • Commencer par reconnaître que ces crises de jalousie ont bien une raison d’exister, qu’elles submergent, quelles sont douloureuses et quelles pourrissent la vie.
  • Chercher si les personnes sur qui elles sont dirigées (tant la personne sur qui le regard est posé que celle que l’on pense aimer) ne ressemblent d’une quelconque façon à des personnes déjà rencontrées dans le passé. C’est difficile car cela fait replonger dans les mauvais souvenirs qui ont demandé beaucoup d’efforts à être oubliés.
  • Bien se dire que quiconque aurait eu le même passé dans son intégralité, serait dans la même situation aujourd’hui.
  • Admettre le mérite d’avoir tout fait pour éviter ces crises de jalousie qui apparaissent maintenant et vraiment se poser les questions : pourquoi elles arrivent avec cette personne, vu que nul n’est obligé de vivre avec ceux qui nous font souffrir, pourquoi persister, que veut-on passer, à qui nous fait-elle penser ?
  • Ne pas hésiter à se faire aider par un psy compétent. Dans ce cas, si après quelques séances, il ne vous apporte pas satisfaction, il faudra lui signaler, voir même changer. La jalousie est un sujet difficile car chacun à été un jour jaloux, il est difficile de se l’admettre tant elle est considérée comme le plus honteux des défauts (au bénéfice de ceux là - même qui ne veulent jamais rien partager et qui jouissent de l’envie qu’ont les autres sur eux. A quoi servirait leur « pavanage » si la jalousie et l’envie n’existaient pas)
  • Savoir que celui qui doit maintenant souffrir de la jalousie de l’autre, en a jouit à ces débuts et l’a peut-être entretenu pour son plus grand bonheur.
  • Saisir sur quoi se porte la jalousie, y a-t-il un lien avec la sexualité, si oui, pourquoi ? Comment ? On ne peut imaginer que sur et par la mémoire !

(A suivre) Adapter le résultat de nos recherches à la retranscription sur le site nous prend beaucoup de temps, temps que nous consacrons quotidiennement ,merci de votre compréhension , patientez !