Entre Mythes et réalités -interprétation des rêves - psychanalyse


interprétation des rêves en ligne - psychanalyse en ligne -thérapie de couple - 20€ la séance d'une heure

C'est par « ma » psychanalyse que j'ai pu retrouver la mémoire de ce que j'avais vécu dans l'enfance et surtout ses influences dramatiques sur ce qu'a été ma vie d'adulte.

Comment se déroule une consultation ?

dessin_boudda

Depuis la nuit des temps, le rêve à toujours intrigué, le droit de l’interpréter était souvent réservé aux devins, aux sorciers…, à tel point que l’église catholique par ses premiers pouvoirs en interdit l’étude jusqu’à en faire voter sous Napoléon, une loi (article R34 de l’ancien code pénal) qui ne fût modifiée qu’en 1992. C’est seulement à partir de cette date qu’il est devenu possible en France d’analyser, d’étudier scientifiquement les rêves sans être hors la loi.

Image L'Intelligence fut à moi! je devins le Buddha (1896) - Auteur: Odilon Redon(1840-1916) -Domaine Public

En quoi était-il dangereux pour l’église, qu’un rêve puisse être analysé ? Toutes les religions se sont construites sur l’incompréhensible en utilisant l'incontrôlable (par manque de preuves du contraire). Chaque édifice religieux est le résultat de l’exploitation de la part du sacré contenue et matérialisable ici, par ceux qui ont participé à leurs constructions (par le tailleur de pierres, l’architecte, les croyants corvéables et imposables à merci, etc.…). Chaque découverte scientifique, historique ou archéologique menace toujours un peu plus l’assise de toutes religions. Pouvoir expliquer le rôle du rêve et son contenu permet de traverser la jungle des inepties inconscientes et d’approcher le conscientque le rêve lui-même protège. C’est bien là son premier rôle (voir conscient/inconscient).

Les religions n'existeraient pas sans leurs réponses faites à ce qui était inexplicable à l'époque où elles sont nées. Malgré toutes les découvertes qui aujourd'hui apportent beaucoup de réponses à ce qui jadis était inexplicable, bien qu'elles contredisent les affirmations religieuses et en diminuent leurs pouvoirs, en s'appuyant plus que jamais sur ce qui reste encore d'incompréhensible, ces religions n'ont presque rien perdu de leurs influences. Il est très difficile pour chacun de se débarrasser des idées reçues car c'est remettre en question tout ce qu'on a pu échafauder comme pensées et réflexions sur ces idées imposées ; tout comme il est difficile de se débarrasser de certaines connaissances apprises quand on veut découvrir, inventer ou créer. Je pense entre-autres à la psychologie universitaire, aux beaux arts, à certains concepts de la médecine et ici, à l'analyse des rêves. Heureusement que certaines idées reçues ne deviennent pas des convictions pour tous car nous en serions encore à penser que la terre est plate, que le ciel peut nous tomber sur la tête et qu'il n'y a que l'être humain qui puisse être intelligent.

Nota bene :
Il existe des rêves dit « prémonitoires ». Il est certain que pour étudier ce phénomène, il faut pouvoir avant tout, se débarrasser des informations, toutes les unes un peu plus farfelues que les autres, amalgamées en mémoire au cours des années et qui polluent la réflexion, ce n’est pas simple ! Nous y reviendrons !

gros_oeil-dessine

Le cerveau humain a de telles capacités, qu’il est facile de comprendre qu’à certaines prémonitions peuvent s’ajouter le résultat d’une analyse spontanée, irréfléchie mais tellement juste (un flash), entre ce qui est, ce qui a été et ce qui peut en advenir. Nous conseillons d’ailleurs à tous ceux qui ont des « mauvais pressentiments» de contacter les personnes qui en sont concernées, car ce qui est senti est juste par rapport à la situation et le fait d’en parler prouve a celui qui entend, l’intérêt qui lui est porté, et de là, il fera plus attention. C’est simple est efficace, ça ne coûte que de rester sur le doute de nos capacités de prédilection puisque l’événement n’aura pas lieu.

Image The Eyes - Vision - Auteur: Odilon Redon(1840-1916) - Domaine Public

La transmission de pensée fait aussi partie de nos capacités, c’est indéniable, chacun a pu un jour en faire l’expérience et force est de constater qu’il est plus difficile de s’en admettre la réalité et l'étudier que de rester à croire que tout ce qui n'est pas explicable ou expliqué n'existe pas. A s'être imposé de croire à l'incroyable véhiculé par les religions ou l'éducation, nous nous refusons souvent l'effort de s'étudier soi-même et attendons toujours d'autrui les réponses à nos propres questions. A force d'affirmations acceptées et de contre affirmation prouvées, dans le doute que cela crée, il nous est difficile de laisser apparaître nos pensées personnelles mises à rudes épreuves par ces contradictions.

romulus_remus_peinture

Ne sachant pas comprendre pourquoi et comment se produisent les rêves, jadis,il ne restait plus qu'à en faire une « interprétation » en utilisant l'imagination, de là est née la mythologie. Ce pouvoir d'imagination est « peut-être » la seule différence qui existe entre l'être humain est les autres espèces qui rêvent aussi. On pourrait penser que c'est le désir en général et le désir particulier de vouloir comprendre qui fait cette différence mais c'est prouvé, ces désirs et besoins existent aussi chez l'animal C'est bien de cette imagination que sont nées les mythologies sur lesquelles se sont fondées aussi les religions.

Image Romulus et Rémus (mythologie romaine)(1616)- Auteur: Peter Paul Rubens (1577-1640)-Domaine Public

Un mythe naît du phénomène qu'est l'imagination qui utilise des mémoires, soit acquises dans l'information (études, transmissions, films , sculptures,etc. ), soit acquises par le vécu comparées à ces premières, soit d'une compilation de ces deux formes de mémoires. Malgré qu'il est le résultat des connaissances emmagasinées, il ne représente en rien une réalité bien qu'il puisse être espéré comme réponse nécessaire au besoin de comprendre. Pour s'étayer, le mythe à besoin de symboles. Les symboles sont nécessaires comme repères d'acceptation ou de rejet d'autrui suivant son comportement dans le groupe, la tribu ou les pays qui les construisent. Ils disparaissent en tant que tels quand ils deviennent des lois qui seront imposées, quelques soient les symboles personnels des personnes d'origines différentes. Les symboles d'un peuple peuvent paraître ridicules pour un autre et vice-versa. Dans l'analyse du rêve, le mythe n'a d'importance que dans l'influence et répercussions qu'il a eu sur la vie de celui qui l'étudie. Il ne peut en aucun cas représenter ou faire partie de la réalité intrinsèque de chacun.

peinture_expérience_de_mort_vision_du_tunnel

Malgré un vécu bien malmené où je me suis retrouvé par trois fois dans un état de mort avancé, je n'ai malheureusement rien à apporter à la mythologie du grand tunnel avec sa lumière éblouissante à sa sortie, lumière que je soupçonne être le souvenir de la lumière rencontrée lors de la naissance (le tunnel étant le vagin de la mère, la lumière, la luminosité de l'endroit). Désolé pour ceux qui sont convaincus de son existence et en cherchent les preuves, je ne suis d'aucune utilité pour eux  sur ce sujet ! Lhypothèse que j'émets n'est pas à prendre comme affirmation contradictoire à ce que certains ont vécu. Par contre, j'ai la vague impression d'avoir survolé une fois, enfant, l'espace et les environs de l'endroit où cela s'était passé, mais j'étais trop petit pour en prendre suffisamment conscience pour affirmer aujourd'hui que c'était une sortie du corps. Désolé aussi de ne pouvoir en dire plus!

Image L'Ascension vers l'Empyrée (associée par les chercheurs sur l'expérience de mort et vision du tunnel )entre 1450-1516) - Auteur: Hieronymus Bosch (1450-1516) - Domaine Public

Vu que j'aborde ici le sujet du mystérieux, je m'autorise à parler de ce qui pour moi ne doit rester qu'une parenthèse dans ma vie pour ne pas la consacrer à la recherche dans ce domaine. Un soir, en pleine "déconfiture", alors que je roulais en rase campagne, les yeux embués par des larmes que je ne pouvais contenir, je me suis surpris à éclater de rire devant la réalité catastrophique de ma situation. Pendant un court instant, j'ai pris soudain conscience de la ridiculité de ce qu'on fait de la vie. Par respect de ceux qui connaissent le sujet qui pour moi restera inexplicable (j'y tiens), je m'oblige à parler de cette lumière intense qui m'est apparue, je ne me rappelle que de son apparition et plus rien de son contenu qui pourtant expliquait « tout » et de la dernière parole « continue ! » avant de s'éteindre aussi rapidement qu'elle était venue. Je pense que tout cela n'a certainement duré qu'une fraction de seconde puisque je conduisais ! Très surpris, j'ai continué ma route dans la nuit, persuadé qu'il m'a été offert entre deux parenthèses, l'existence d'une autre réalité. Je n'ai jamais pu retrouver le contenu de ces parenthèses, il ne m'est d'aucun service ou secours dans ma vie qui « continue !». C'est ainsi pour moi ! Je ne peux me disperser à comprendre deux réalités qui s'interdisent tout partage ou mélange sous peine et l'une et l'autre de disparaître totalement puisque l'une à besoin de l'autre comme miroir pour se prouver sa propre existence, tout comme la lumière à besoin de la matière qui prouve son existence et l'existence de l'objet quand ils se rencontrent !

lumiere-dessin

Physique et psychique, ce qui est à l'un, l' est aussi à l'autre et vice versa, ce sujet est débatu ailleurs sur le site. La science tente à prouver que la matière est née de la lumière, peut-on tenter de prouver que le psychique est une autre « lumière » qui a créé la vie au sein du physique que la première aurait créer. On serait donc là aussi sur l'existence de 2 réalités. A chacun de méditer ! Seul, il m'est impossible de trouver une quelconque affirmation sur le sujet tout comme à moi seul, je ne pourrais jamais de toute ma vie construire l'intégralité d'un téléphone portable ou d'une fusée Arianne ! Comme disent certains, « ensemble nous pouvons ! ». Peut-être, peut-être !!! », encore faudrait-il pouvoir y consacrer du temps et l'argent nécessaire pour collecter les pensées de chacun et les étudier.

Image Création de la Lumière - Auteur: Gustave Doré (1832-1883) -Domaine Public

Question ésotérisme, rester à penser dans l'analyse que ce qui apparaît appartient à un vécu dans une autre vie antérieure, me semble une facilité pour échapper à la réalité de son propre vécu. C'est une réaction bien normale car la réalité est souvent insupportable, mais prendre cette direction n'apporte aucun résultat positif, au contraire, cette direction ne fait qu'ajouter encore plus de confusions qui risquent de donner l'envie de consulter tous les marabouts du coin et d'y laisser toutes les économies sans jamais obtenir réponses à ce que l'on recherche. Une fois dans leurs griffes, il faudra ajouter à cela un incontournable désenvoûtement fortement recommandé !

Il est intéressant de s’attarder à se demander pourquoi que ceux qui consultent des marabouts, des voyants ou autres, changent fréquemment de consultants. Ils attendent une réponse qu'ils ne trouvent ni chez l'un, ni chez l'autre. Soit qu'elles refusent les réponses données car elles ne correspondent pas à leurs attentes, soit qu'elles ne collent pas à la réponse qu'inconsciemment elles détiennent.