Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_prele

Rhume :

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Brambleshire

Equisetum Arvense - Prêle

L'éternuement est un réflexe des muqueuses nasales ; celles-ci se débarrassent de sécrétions nocives comme les poussières. Des odeurs trop fortes, inconnues, nuisibles et des variations brusques de température, déclenchent des rejets d’air trop chaud ou trop froid, d’air toxique néfaste aux alvéoles pulmonaires, exemple : rejet d’essences végétales (ail, moutarde, etc.)

Se moucher de plus en plus fréquemment parce que le nez coule avec abondance, avoir les yeux larmoyants, la gorge irritée sont les symptômes du rhume. C’est aux changements de saison qu’il apparaît le plus fréquemment, comme si l’organisme ne pouvait plus s’acclimater.

Voir à Thym

En effet, en hiver que faisons nous ? Nous nous confinons à l’intérieur des appartements ou maison ou l’air que nous respirons est asséché par les systèmes de chauffage. Résultat, les muqueuses du nez ne sont plus exposés à des degrés d’humidité, se fragilisent et dès l’exposition à un autre air ambiant se contractent, et se manifestent. On va parler d’allergie !

photo_tussilage

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Kjetil Lenes

Tussilago Farfara - Tussilage - Pas d'Ane

Le pollen est souvent impliqué. Pourtant si les personnes souffrant d’allergies pouvaient à petites doses réadapter ses muqueuses à ces environnements, elles leurs permettraient de se ré immuniser. Rappelons que pendant ses deux premières années, l’enfant contracte des infections à répétitions, donc des rhumes, son système immunitaire est en développement et il ne peut l’acquérir que comme ça. En crèche, à l’école il y a recrudescence (surtout les premiers mois de la rentrée scolaire), puis on observe une diminution des infections. D’après les statistiques, les adultes contractent les virus du rhume deux ou trois fois par année et les personnes âgées un ou aucun (parfaitement immunisés) .

Si le rhume dure plus d’une semaine, attention aux complications (otite, pharyngite, bronchite, pneumonie, sinusite).

Voir à Achilée

Résumons :

Les personnes dont le système immunitaire est affaibli contractent le rhume ; ce qui peut diminuer les défenses immunitaires sont l’anxiété, l’angoisse, le stress, les dépressions. Le traitement consiste en la prise d’antiviral, à renforcer son système immunitaire, les antibiotiques sont sans effet quand il s’agit de virus.

Aromathérapie

photo_primevere

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : JeffdeLonge

Primula Veris - Primevère Officinale

En application locale  :

2 gouttes d' eucalyptus globuleux(eucalyptus golbulus)-décongestionnant des muqueuses + 2 gouttes d’eucalyptus radié (eucalyptus radiata) –antivirale - stimulante immunitaire- antibactérienne : sur un mouchoir – respirer plusieurs fois par jour

Voir à Niaouli

En massage :

2 gouttes de niaouli(melaleuca quinquenervia CT cinéole)- antivirale – antibactérienne- + 2 gouttes de thym saturéoide (thymus satureoides) – antibactérienne majeure- régulatrice immunitaire- tonique physique et psychique- + 2 gouttes de sapin baumier (abies balsamea) – antiseptique (qui détruit les microbes) respiratoire + 2 gouttes de ylang-ylang ( cananga odorata) – anti-stress- sédative- relaxante mélangées à 50 ml (¼ de verre) d’huile d’amandes douces : en massage une fois toutes les deux heures sur le thorax et le haut du dos jusqu’à amélioration .

Voir à Ylang Ylang

Attention : Eucalyptus globulus- eucalyptus radié- niaouli- thym- sapin- ylang-ylang- déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les tous petits enfants.

Phytothérapie

photo_chicoree

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :JeffdeLonge

Cichorium Intybus - Chicorée Sauvage

Tisanes :

Tussilage :expectorant- contre la toux : 10 grammes + primevères, décongestionnant nasal- anti-inflammatoire 10 grammes + plantain, anti-allergique majeure- tonique des muqueuses 20 gr + achillée millefeuilles, anti-inflammatoire- anti-allergique- tonique du foie- diurétique 20gr + chiendent (racines), anti-infectieux 10 grammes + thym, antiseptique – antibactérien- antimicrobien- antibiotique- stimulant psychique et physique 10 gr : une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudres, par tasse d’eau bouillante ; infuser 15 minutes ; boire 4 à 5 tasses par jour jusqu’à amélioration .

Voir à Hysope

Ou :

photo_

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Pethan

Agrulibua Eyoatirua - Aigremoine

Chicorée (racines), dépuratif- tonique général 20 grammes + verveine, contre l’insomnie et la tension nerveuse 20 grammes + aigremoine, antibactérien- antivirale 10 grammes : une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau ; bouillir10 minutes ; infuser 10 minutes ; boire 3 à 4 tasses par jour jusqu’à amélioration

Alterner les tisanes si possible.

Cure de prêle brève (3 jours) : anti-inflammatoire- diurétique- renforce l’immunité. Minéraux : potassium- manganèse- magnésium etc. et la silice en quantité importante.

Voir à Prêle )

Faire des inhalations :

Mettre dans un bol d’eau bouillante une poignée de camomilles - anti-inflammatoire ; appliquez une serviette sur la tête et inhaler 5 mn, plusieurs fois par jour.

L'hysope antiviral- anti-inflammatoire- agit sur les centres nerveux de la respiration et sur les muqueuses 6 grammes pour un litre d’eau bouillante ; infuser 15 minutes ; boire 3 à 4 tasses par jour jusqu’à amélioration.

Recommandations : Rhume des foins voir Rhinite

Conseils :

photo_chien_dent

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Rasbak

Agropyrum Repens - Chien-Dent (on emploie les racines)

Pour soigner le rhume :

Vitamine C en complément pour renforcer les mécanismes de défense de l’organisme : jus d’orange- citron – carottes- persil, etc.

Exercice respiratoire :

En plein air – inspirer par le nez de manière à faire pénétrer le plus d’air possible dans la poitrine, puis expirer complètement de façon à débarrasser les poumons de l’air chargé d’acide carbonique et de vapeurs d’eau (bouche fermer à l’inspiration)-

Voir à Tilleul

Sirop d'oignons :

Couper des rondelles d’oignon, poser sur une assiette, sucrer, puis laisser macérer pendant 24 heures- 2 à 5 cuillerées à soupe par jour.

Jus de choux :

Un verre par jour – rapide amélioration des voies respiratoires - à agrémenter de jus de carottes (renforce le système immunitaire) - ou de jus de citron (antiseptique) + quelques gouttes de citron dans les narines plusieurs fois par jour



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.