Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_asperule

Foie :

Image Galium Odoratum - Aspérule Odorante - Reine des Bois

Voir à Verveine

Le foie, principale usine chimique de l’organisme, résiste habituellement bien aux agressions alimentaires.

Le foie a, en fait, trois ennemis principaux :

- L’alcool qui, pris en excès, détruit les cellules hépatiques et conduit à la cirrhose

- Les virus des hépatites : l’hépatite A, transmise par ingestion est bénigne dans l’immense majorité des cas (sauf chez la femme enceinte). L’hépatite B, transmise par le sang et les rapports sexuels, peut tuer en quelques jours, conduire à une cirrhose ou à un cancer du foie, ou guérir sans séquelles (dans la majorité des cas, heureusement). L’hépatite C, transmise par le sang, évolue de façon chronique, et peut également provoquer cirrhose et cancer, ou rester toujours inapparente.

- Les médicaments : parmi les effets indésirables des médicaments figurent les hépatites médicamenteuses. Leur survenue est imprévisible, mais une perte brutale de l’appétit, une fatigue inexpliquée ou une coloration jaune de la peau doit conduire à doser dans le sang les transaminases, dont l’augmentation traduit la souffrance du foie.

photo_petite_centauree

Image Erythraea Centaurium - Petite Centaurée (plante du foie)

Voir à Souci

Hépatite ( à virus) : inflammation du foie due à un virus filtrant. On en distingue 2 types :

- hépatite épidémique due au virus A

- hépatite d’inoculation due au virus B et qui est transmise accidentellement par l’usage de seringues contaminées et mal stérilisées.

Voir à Sureau

Le foie : volumineuse glande annexée au tube digestif, se trouve situé sous le diaphragme, son poids, 2.400kg environ.
La face inférieure du foie entre en contact avec l’intestin (colon droit) et l’estomac.
De la face inférieure, s’échappe le canal cholédoque, voie biliaire principale qui va s’aboucher dans l’intestin
La vésicule biliaire, réservoir de la bile, appendue au canal cholédoque, se trouve sous le foie, au niveau de sa partie antérieure.

Deux vaisseaux importants arrivent au foie : la veine porte : cette veine apporte au foie du sang qui contient les aliments réduits en constituants élémentaires par l’estomac et l’intestin et l’artère hépatique : provient de l’aorte abdominale et permet la vascularisation du foie.

photo_gaillet

Image Galium Verum - Gaillet Jaune - Auteur Yanyan 80

La cellule hépatique, unité fondamentale du foie, se présente sous un aspect différent suivant qu’elle se trouve au repos ou en activité, c’est-à-dire élaborant diverses sécrétions ces cellules, unies les unes aux autres, forment une sorte de roue ou lobule avec des rayons, le moyeu étant représenté par la veine centrale qui leur apporte les éléments déjà transformés par l’estomac et l’intestin. A la périphérie des cellules, entre les lobules unis les uns aux autres, on trouve l’origine des canalicules biliaires où se déverse la bile secrétée par les cellules. Ces canalicules foreront les canaux hépatiques, original du canal cholédoque déversant la bile dans l’intestin. Dans l’intervalle des cellules, on rencontre encore du tissu conjonctif caractérisé par ses cellules géantes, en forme d’étoiles, qui interviennent dans la défense antitoxique et antimicrobienne du foie. Le foie riche en vaisseaux, véritable éponge où circule surtout du sang veineux amené par la veine porte, est le puissant drain de tous les organes abdominaux.

On a constaté que, lorsque le foie se contracte (ce qu’il fait avec une grande élasticité), il bloque dans l’éponge le sang qui s’y accumule. Le foie vasculaire peut ainsi, quand l’écluse est ouverte, ne contenir que quelques centilitres de sang ou, quand elle se ferme, réaliser un vaste réservoir ou s’accumulera une « masse dormante d’un litre et demi)

Voir à Gaillet Jaune

Notons l’importance du système nerveux vasomoteur sympathique, capable d’agir sur les vaisseaux du foie et par là, sur les cellules du foie.

Le foie ne saurait être un organe isolé des autres et que beaucoup de troubles ont leur point de départ dans un réflexe à distance : l’émotion, qui peut brusquement déclencher un ictère (jaunisse) est à rapprocher de l’anxiété subite qui rend la bouche amère et provoque la nausée.

Un tempérament bilieux avec son humeur et ses réactions pessimistes-
Tu as un foie comme une éponge.
Les cellules du foie assurent un prodigieux travail à l’égal d’un laboratoire, nous devons le préserver de toute maladie.
Le foie exporte fabrique et transforme.
La fonction du foie est la sécrétion puis l’excrétion de la bile.

Voir à Bétoine

photo_germandree

Image Teucrium Chamaedrys - Germandrée Officinale - Germandrée Petit Chêne - Auteur Jeffdelonge - WIki -

La bile est excrétée dans l’intestin à raison de 1000 à 1500 grammes par 24 heures. Elle contient :

- Des pigments biliaires : la bilirubine (3 à 5 grammes par litre), est le pigment le plus important, car sa rétention explique les jaunisses.
- Des sels biliaires : propriété essentielle d’émulsionner les graisses.
Le cholestérol, dont le chiffre, 1.50 à 1.80 grammes par litre, a tendance à augmenter lorsque le cours de la bile se ralentit (par exemple dans les cholécystites ou inflammations vésiculaires par les calculs).

Aromathérapie

photo_buis

Image Buscus Sempervirens - Buis Commun

Voie orale :

Insuffisance hépatique : 1 goutte de citron( citrus limomum) – régulateur du foie- + 1 goutte de menthe poivrée ( mentha piperita) – antiseptique général- dans 1 cuillerée à café de miel…………………………………………... 2 x par jour

Voir à Citron

Attention : Citron : déconseillé dans les 3 premiers mois de la grossesse
Menthe poivrée : déconseillé chez la femme enceinte et allaitante et chez les enfants de moins de 6 ans. Pas d’usage prolongé sans avis médical.

Phytothérapie

photo_tilleul

Image Tilia Europaea - Tilleul Commun

Tisanes :

Dépuratif du foie :

Chicorée 25 gr + verveine 20 gr + pissenlit 20 gr + chardon bénit 15 gr + souci (fleurs) 15 gr + sureau (feuilles) 15 gr + bourdaine (écorces)15 gr : une cuillerée à café de ce mélange par tasse d’eau – bouillir 5 minutes- 1 tasse 4 fois par jour.

Attention, l’écorce de bourdaine fraîche est toxique, la récolter pour l’année suivante.

Infusion de rondelles de citron

Huile d'olive :
une cuillerée à soupe ½ heure avant le petit déjeuner.

Insuffisance hépatique :

Aspérule odorante (fleurs) 30 gr + romarin (fleurs) 30 gr + caille-lait 30 gr + prêle 30 gr + réglisse (racine) 30 gr + souci (fleurs) 20 gr + menthe(feuilles) 20 gr : 2 cuillères à soupe par tasse – infuser 20 minutes – 1 tasse après les deux repas ( trois semaines par mois)- boldo 40 gr + serpolet 30 gr + chardon 10 gr + buis (feuilles) 20 gr + germandrée 10 gr + artichaut(feuilles) 10 gr : emploi ci-dessus-

Voir à Menthe



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.