Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

Rhumatismes

Vidéo -La reine des prés pour soulager les douleurs des rhumatismes

Les déclencheurs de l'inactivité physique - traitement naturel - prêle des champs et reine des prés

photo_bruyere

Rhumatismes:

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Willow

Calluna Vulgaris - Bruyère Commune

L'humidité : l’excès d’humidité a un effet sur l’organisme humain, celui de diminuer la production de chaleur du corps, de répercuter une dépression générale, d’être dans un état d’atonie et de mollesse nerveuse, d’être moins résistants aux infections et d’être sujets aux affections de rhumatismes ; l’action de l’humidité joue sur la respiration et sur la réduction de l’élimination sudorale qui est le résultat de la surcharge de l’air en vapeur d’eau.

Dans les climats tropicaux et les climats chauds, il y a beaucoup de surcharge d’eau dans l’air, l’atmosphère est chargée de vapeurs d’eau par les pluies journalières pour les climats tropicaux, et les pluies fréquentes pour les autres. Dans les climats froids et polaires, on peut facilement lutter contre l’humidité par le chauffage qui arrive très bien à réduire la teneur en eau de l’atmosphère.

Voir à Bruyère

C’est pourquoi l’humidité froide ou chaude, surtout la froide est un des facteurs prédisposant aux rhumatismes. En présence d’une surcharge de l’air en vapeur d’eau, l’élimination de l’acide urique par la peau se fait péniblement et donc apporte un travail supplémentaire au foie. Les articulations se fragilisent, sont victimes de poussées inflammatoires dues à la difficulté d’évacuer l’acide urique et de résister aux microbes (on constate des pseudo rhumatismes infectieux). L’humidité est formellement déconseillée aux personnes souffrant de rhumatismes.

photo_bruyere

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : H.Zell

Erica Carnea - Bruyère Simple (mélangée avec de la sauge)

Les rhumatismes sont les inflammations des articulations et peuvent être péri articulaires (autour de l’articulation), ils peuvent également relever d’affections osseuses, d’origine inflammatoire ou mécanique. Il existe : les rhumatismes inflammatoires qui se localisent plus chez les sujets jeunes et les rhumatismes dégénératifs qui sont dus à l’arthrose et qui apparaissent après la cinquantaine.

Voir à Ortie

Les douleurs assez vives s’accompagnent d’une fluxion (gonflement).Les divers rhumatismes sont classés en affections aiguës ou arthrites rhumatismales (voir arthrite) et rhumatismes dégénératifs ou arthroses (voir arthroses). Les rhumatismes inflammatoires sont : le rhumatisme articulaire aigu, la polyarthrite chronique évolutive et la spondylarthrite ankylosante. Les rhumatismes dégénératifs sont les diverses arthroses, il est rare que l’arthrose atteigne plusieurs articulations à la fois, mais dans ce cas, on parle alors de rhumatisme poly-articulaire dégénératif.

Un taux d’acide urique sanguin élevé se localise au niveau des articulations, il peut être responsable d’une crise de goutte et il peut se former des calculs dans les voies urinaires.

Voir à Bouleau

Conseils :

Toute personne souffrant de rhumatismes devra impérativement exercer une activité physique douce comme la marche à pied effectuée à un rythme très lent en période de douleurs, s’évertuer à pratiquer également une heure de gymnastique avec pour objectif de ré- assouplir les articulations , de veiller à ce que son corps n’ait pas froid, s’habiller chaudement surtout être vigilent aux variations de température, perdre du poids en cas d’excès, (s’abstenir de boire des boissons alcoolisées, cesser de fumer, ne pas manger trop de viandes grasses , éviter les abats , le gibier , les sardines, les anchois etc., évitez aussi les petits pois , le choux –fleur, les champignons , les asperges).

photo_bourse_a_pasteur

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Dysmorodrepanis

Capsella Bursa - Bourse à Pasteur

L’acide urique est un déchet du métabolisme, normalement éliminé par les reins. Sa présence est normale dans les urines, mais lorsque le taux d’acide urique est élevé, trop concentré (hyperuricémie), il peut se former des cristaux au niveau des articulations (attention peut évoluer en goutte). Il faut être vigilent à ce que ce taux ne soit pas la conséquence d’une prise de médicaments, d’une maladie. L’obésité est un facteur souvent en cause dans l’excès d’acide urique, et c’est justement l’excès qui est à combattre, attention alors de ne pas faire un régime trop sévère avec des prises de diurétiques trop importantes car le taux normal d’acide urique serait bouleversé. Attention aussi aux traitements que sont les anti-inflammatoires, que ce soit en comprimés ou en infiltrations, trop souvent prescrits ! (De plus les anti-inflammatoires agressent l’estomac et causent des douleurs vives ; ils s’avèrent dans la plupart des cas, être source d’autres ennuis de santé, les effets secondaires peuvent être graves ; soyez vigilent à une perte de goût, d’irruptions cutanées, d’eczémas ou si vous éprouvez une sensation de gorge sèche, une difficulté de salivation, de souffrir de constipation)

Voir à Aromathérapie - Rhumatisme articulaire



Voir à Aromathérapie - Rhumatisme psoriasique

Phytothérapie

photo_frêne

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Donar Reiskoffer

Fraxinus Excelsior - Frêne Commun - Fleurs Mâles de Frêne

Tisanes :

Acide urique en excès :

Bouleau (feuilles), dépuratif sanguin 25 grammes + frêne (feuilles), anti-infectieux 20 grammes + bourse à pasteur, stimulant circulatoire, 15 grammes + raisin d’ours (feuilles), stimulant circulatoire,  15 grammes + petite centaurée, décongestionnant du foie - digestive carminative (qui provoque les gaz intestinaux) 15 grammes : une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau ; faire bouillir 7 minutes et laisser infuser 10 minutes 2 à 3 tasses par jour ; ne pas faire de cure de plus de 8 jours.

Tisane pour rhumatisme:

Reine des prés,

(propriété semblable à l’aspirine) anti-inflammatoire (calme les douleurs rhumatismales) – diurétique (contre l’obésité) : 20 grammes + bouleau (feuilles), anti-rhumatismal remarquable - anti-cellulite 40 grammes + camomille(anti-stress- nervosité - anti-inflammatoire) : une cuillerée à café de ce mélange réduit en poudre, par tasse d’eau bouillante ; laisser infuser5 minutes ; boire une à trois tasses par jour.

photo_busserole

Commons licenceCC-BY-SA par auteur :Stern Porse

Arctostaphylos Uva-Ursi - Busserole - Raisin d'Ours - Petit Buis

Voir à Frêne

Tisane pour rhumatisme aigu :

Bruyère(anti-rhumatismale), diurétique 40 grammes + thym, anti-viral 20 grammes + orties (feuilles), stimulant circulatoire - vitamine C - anti-rhumatismale : une cuillerée à café de ce mélange par tasse d’eau bouillante ; faire infuser 10 minutes ; boire une tasse toutes les deux heures le premier jour.

Voir à Reine des Prés

Applications de feuilles de choux : pour atténuer les douleurs – anti-inflammatoires-

Lorsque les cartilages s’usent, perdent de leur souplesse, il faut les aider à compenser la perte de minéraux, il existe une plante, la prêle qui aide amplement à la reconstitution de la minéralisation du système articulaire, permet de protéger aussi le capital osseux. La prêle stimule la synthèse du collagène contenu dans le tissu osseux, elle aide ainsi à la reconstitution du cartilage au cours des maladies articulaires (arthrose, rhumatismes), améliore la souplesse des tendons. Cures régulières, mais brèves de prêle pour pallier le déficit en silice de l’organisme. Hacher la prêle, (dans un hachoir ou un robot), prendre une cuillerée à café avant les repas midi et soir pendant 5 jours, une fois par mois pendant trois ou quatre mois, arrêtez quelques mois et ainsi de suite.

Veillez à votre alimentation , pensez au persil ( vitamine C, A , principe œstrogène, fer, calcium magnésium, sodium, cuivre , manganèse etc.) , au cerfeuil (diurétique), au poireau (diurétique urique), au radis noir (provoque la vésicule biliaire qui se vide) , au radis rose (draineur hépatique et rénal), à la carotte (amie de l’intestin, draineur) , au pissenlit (dépuratif du sang) etc. aux fruits comme la poire ( diurétique), la pomme (antirhumatismal), à la prune (désintoxiquant, stimulant nerveux , régénérateur des nerfs..) etc.….

Voir à Prêle



Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.