Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

 CopyrightFrance.com

Options supplémentaires

Ce que contient principalement notre livre :

couverture_livre

- L’étude de quelques 60 plantes médicinales existant dans la plupart de nos régions, leurs usages dans les soins,
A lire

Voir Boutique

couverture_livre

- L'étude de quelques 26 huiles essentielles : les précautions d'emploiVoir exemple Romarin

pages_livre

- L'étude de quelques 96 maladies. Pour chacune d'elles : définitions médicales actuelles, plusieurs traitements (détaillés) par les plantes médicinales suite

Voir Boutique

Ce qui nous en a été souvent rapporté : « c'est la première chose que je consulte quand je suis malade », « je l'ai toujours à portée de main », « même si je n'utilise pas toujours les traitements, il m'est rassurant de savoir qu'il existe encore des solutions naturelles contre les maladies », etc., etc.

Protégeons
la
planète

Notre livre

couverture_livre

Conseiller à visiter

Voir Boutique

photo_bleuet

Myopie

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Aorg1961

Centaurea Cyanus - Bleuet

La myopiese rencontre trois fois plus dans les zones fortement urbanisées que dans les zones rurales. En France, 15 à 20 % des jeunes de moins de 20 ans souffrent de myopie. Les femmes en sont plus sujettes que les hommes.

La personne atteinte de myopie voit mal de loin, et cligne des paupières pour mieux voir. La myopie est un défaut de la vision de loin, l’image se forme en avant de la rétine au lieu de se former sur la rétine. Il faut surveiller la rétine car elle est d’une fragilité particulière chez les myopes La myopie s’accompagne souvent d’un astigmatisme : la cornée (partie transparente du globe oculaire) est déformée (mauvaise courbure), ovale (comme un ballon de rugby) au lieu d’être ronde.

Voir à Euphraise

La myopie est imputée aussi à l’alimentation (consommation de sucres rapides, aliments acidifiants etc.) et à la prise de traitements médicamenteux ou autres (narcotiques, stimulants, tranquillisants etc.). D’après les études et statistiques réalisées, les causes alimentaires seraient responsables de la forte augmentation de personnes myopes durant ces 20 dernières années (changement de mode de vie).

Phytothérapie

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Teun Spaaans

Centaurea Cyanus - Bleuet

Le meilleur remède est encore la vitamine A et la vitamine E (qui apporte à la rétine des moyens de défense contre la myopie).

Le jus de carottes crues frais et la myrtille contiennent de la vitamine A et C, la myrtille exerce une action sur la vision nocturne, elle contribue à la protection vasculaire.

Voir à Camomille




photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Guido Gerding

Centaurea Cyanus - Bleuet

Aliments qui contiennent de la vitamine A : carottes, ail, oignon, tomates, feuilles d’épinard, banane, feuilles de mûrier, navets, ananas, les céréales, framboises, mûres, citron, germe de blé, jaune d’œuf, lait entier, crème, beurre, le foie de certains poissons (huile de foie de morue etc. ) . Par exemple : le jus de carottes frais (antianémique), augmente le nombre des globules rouges et l’hémoglobine (rajeunissant tissulaire- fluidifiant biliaire- dépuratif sanguin).

Aliments qui contiennent la vitamine E : (antioxydant ; a un rôle de protection de la membrane de toutes les cellules de l’organisme) :

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Jonathan J.Stegeman

Centaurea Cyanus - Bleuet

Les huiles de soja, de noix, de germe de blé (en raison de son prix élevé, prendre du blé germé), d’olive.

Voir à Plantain

Attention aux qualités des huiles :

Les huiles doivent être de première pression à froid, non raffinées, ni oxydées :
Langage d’étiquettes ex : huile d’olive vierge (produit obtenu par pression à froid – aucune opération de raffinage),
huile d’olive (sans autre mention : huile extraite à froid mais ayant dû subir une désacidification),
huile d’olive raffinée (opération de raffinage)- etc.…

D’une façon générale, le beurre, les noix, les graines, les légumes à feuilles vertes contiennent de la vitamine E.

Cure de prêle : vitamine C, manganèse, calcium, potassium, silice etc.. Puissant re- minéralisant ; cure brève pendant 5 jours par mois, à renouveler quelques mois. Voir prêle.

Phytopsychothérapie

photo_bleuet

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Albert H.

Centaurea Cyanus - Bleuet

Nous pouvons nous poser la question :

Est-ce qu’il n’y a plus d’intérêt à voir de loin ? Du fait de leur environnement, les personnes rétréciraient leurs champs visuels (pour ne pas voir que des immeubles ?).

Voir à Tilleul

Par exemple :

Lorsque des personnes vivent à la campagne et vont s’installer en ville, travailler en bureaux ou en usines (espaces fermés), le regard ne se porte plus sur l’horizon de la même façon et surtout avec le même intérêt. Les changements de clarté, des éclairages violents (néon, spot, écran, etc.) demandent à l’œil une constante adaptation, à tel point, que, ne pouvant suivre la cadence, il n’en prend que ce qu’il considère comme essentielle, au détriment de ses capacités qui à mesure du temps, s’atrophient. Les activités oculaires se réduisent souvent à de courtes distances : poste de travail, de contrôle, clavier et écran ; la vision de près est plus sollicitée que celle de loin (au loin, on regarde sans intérêt à voir, de près, on voudrait toujours mieux voir).

photo_euphraise

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Enrico Blasutto

Euphrasia Rostkoviana - Euphraise Officinalis

De plus, le travail de l’œil à pouvoir distinguer de nuit, n’existe pratiquement plus, au premier crépuscule, nous allumons les lampes, les villes s’éclairent, nous n’avons plus de nuits naturelles, du réveil au sommeil, nous sommes dans la lumière (surtout artificielle).

Ne manquons nous pas de nuit et de lumière naturelle ? Les nombreux troubles que nous observons aujourd’hui sont dus en partie à des carences en vitamine D (vitamine du soleil) qui entraînent des dérèglements hormonaux, des problèmes de croissance, des dépressions saisonnières.

Voir à Primevère

Nota :

A retenir que toute fatigue prolongée, tout travail excessif (yeux trop sollicités), dans des locaux ou la lumière est insuffisante, sont des facteurs qui favorisent la myopie.

photo_euphraise

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Mickaël H.Lemmer

Euphrasia Rostkoviana - Euphraise Officinale

Il y a certaines expressions qui laissent suggérer que les troubles de la vue sont en lien direct avec ce que l’on vit.Il suffit d’y penser.

- « voir le jour » - naître
- « se faire voir » - se montrer
- « va te faire voir ! » - va au diable !
- « je voudrais vous y voir ! » - à ma place vous ne feriez pas mieux !
- « voir grand » - avoir de grands projets !
- « en voir de toutes les couleurs » - « j’en ai assez vu ! »
La personne myope ne voit plus de loin, est-ce que cela laisserait penser que la personne a peur de voir le futur, l’avenir ! Qu’elle a peur de voir loin !

photo_euphraise

Commons licenceCC-BY-SA par auteur : Enrico Blasutto

Euphrasia Rostkoviana - Euphraise Officinale

Ou encore : «  est-ce qu’elle en a assez vu ? » avoir peur que demain ne soit pas diffèrent d’hier ? N’avoir garder que des mauvais souvenirs sur ce qui a été vu ? La personne peut se replier sur elle-même à la suite d’échecs successifs, la vision du futur se brouille. Les projets sont abandonnés.

Voir que ! (Voir si ça peut marcher !) - voir comme ! Voir combien ! (Voir combien ça coûte !) = constater etc.

Conseils :

Voir chapitre Gymnastique oculaire

Voir chapitre Exercices pour les yeux

Voir chapitre Contre la myopie




Avertissement

Les informations et prescriptions médicales contenues dans notre livre  «  La phyto-psychothérapie» et notre site « les-inconscients.com » sont réservées à un publique d’adultes avertis et ne sauraient remplacer un avis autorisé des professionnels de la santé et se soustraire à leurs traitements.

Avant toutes automédications, consultez un praticien ou un « thérapeute qualifié ». Nous, auteurs éditeurs et propriétaire de ce site, ne sauraient être tenus pour responsables d’un quelconque problème lié à l’usage des différentes prescriptions.